EXPO 1957 BERLIN

Catégorie
Exposition Spéciale

Dates
06/07/1957 - 29/09/1947

Thème
Reconstruction du quartier Hansa

Désignation Officielle
Interbau - Exposition Internationale d’Architecture, Berlin 1957

Superficie (ha)
53

Visiteurs
1 000 000

Participants (Pays)
13



IBA 57: Construction Moderne et Urbanisme

En 1957, l’Exposition Internationale d’architecture, ‘Interbau’ ou IBA 57, réaménaga le ‘Hansaviertel’, quartier de Berlin presque entièrement détruit en une nuit durant la Seconde Guerre Mondiale. Utilisant les fonds publics recueillis pour répondre à la pénurie de logements, l’administration Berlinoise opta à l’époque pour une reconstruction dans le cadre d’une Exposition internationale, servant à la fois de concours d’urbanisme d’architectes de renom et de vitrine modèle de la reconstruction de Berlin Ouest.

L’Expo 1957 est alors conçue comme un symbole de modernité et une réponse de l’Ouest aux structures monumentales construites à Berlin-Est. Interbau, fruit des tensions de l’époque entre l’Est et l’Ouest, reflète les valeurs modernes et démocratiques de la République Fédérale d’Allemagne au sein de l’habitat collectif.

Compétition Architecturale

Trois architectes, Jobst, Kreuer et Schliesser, sont choisis pour développer le schéma de l’ensemble du projet d’urbanisme. Des architectes internationaux sont alors invités à participer et à concevoir un bâtiment ou une unité d’habitation sociale. En 1957, lors de l’ouverture de l’Expo, Interbau avait réuni plus de 50 architectes de renom dont Walter Gropius, Alvar Alto, Arne Jacobsen, Oscar Niemeyer et Le Corbusier. Dix architectes paysagistes furent également choisis pour intégrer leurs projets au sein du schéma global.

La contribution de Le Corbusier, résolument conceptuelle, d’une ‘Unité d’Habitation’ ne put être réalisée dans le Hansaviertel. Après de longues polémiques, le bâtiment Le Corbusier fut construit à Charlottenbourg, et sa construction ne débuta qu’en janvier 1957, soit six mois avant l’ouverture de l’Expo.

Une Modernité sans Compromis

Les structures d’IBA 57 incarnaient les courants architecturaux de l’époque, notamment le Bauhaus, le fonctionnalisme et la modernité. Ces structures s’intégraient dans une ‘cité de demain’ autour du parc Tiergarten, bordé par des gratte-ciels, des blocs d’appartements, des églises, des magasins, un cinéma, une bibliothèque et un métro.

L’Interbau eut un succès immédiat et attira 1 million de visiteurs, parmi lesquels, 350,000 provenaient de l’est de la ville. Un grand nombre purent postuler à une location dans l’immeuble de leur choix où le loyer était fixé à 1,10DM par m2 (soit 19,50 euros d’aujourd’hui).

Héritage

Lors de la clôture de l’Expo, seules 601 unités d’appartement étaient entièrement construites, sur un total de 1,160. La construction des 35 immeubles restants continua jusqu'en 1960. Le mur de Berlin, érigé un an plus tard, plongea alors Hansaviertel dans son ombre et il faudra attendre 1989 pour que le quartier retrouve sa place au cœur de la ville réunifiée.

En 1979, un deuxième projet de construction social a également eu lieu en vue de rénover et de reconstruire l’urbanisme de Berlin. Ce dernier dura jusqu’en 1987 et constituait en partie une réponse à l’Interbau de 1957 et à la construction de l’après-guerre. Au lieu de construire des immeubles nouveaux et modernes, le projet chercha à rénover les structures existantes et à intégrer les nouveaux bâtiments dans le paysage urbain.

Dans les années 90, Berlin reconnut l’héritage architectural de l’Exposition de 1957 et classa ces ensembles en tant que patrimoines historiques.