L’Exposition Spécialisée 2017 Astana a fermé ses portes dimanche 10 septembre, après avoir accueilli durant trois mois, un festival d’activités autour du thème « Energie du Futur ». Au centre de la jeune capitale du Kazakhstan, la première Exposition Spécialisée organisée en Asie Centrale s’est achevée sur une impressionnante cérémonie de clôture placée sous le haut patronage du Président de la République du Kazakhstan, Nursultan Nazerbayev.

Au cours de cette cérémonie à laquelle participaient dix-huit chefs d’Etat et de gouvernement, les Commissaires Nationaux, les représentants officiels du BIE, ainsi que le personnel et les bénévoles de l’Exposition, le Président Nazerbayev a indiqué : « L'Expo fut une réussite. Il s'agit d'une des plus belles réalisations du Kazakhstan depuis son indépendance ».

Le Président de la République du Kazakhstan, Nursultan Nazarbayev lors de la cérémonie de clôture de l'Expo 2017 Astana

Dans une allocution vidéo, M. Vicente G. Loscertales, Secrétaire Général du Bureau International des Expositions (BIE), a exprimé toute sa gratitude envers le Président Nazerbayev, les Organisateurs, les Participants et les bénévoles pour avoir fait de l’Exposition un tel succès. « L’Expo 2017 Astana a uni le monde en son sein et a encouragé la communauté internationale, les participants officiels, le secteur privé et la société civile à renouveler leur engagement envers un futur durable » a-t-il déclaré.

Vicente G. Loscertales, Secrétaire Général du BIE

115 pays et 22 organisations internationales ont en effet participé à l’Expo 2017, offrant au sein de pavillons éducatifs, divertissants et immersifs, un large panorama des défis et des opportunités soulevés par le thème « Energie du Futur ». Rassemblant des experts et des dirigeants du monde économique comme politique lors de nombreux forums et tables-rondes, l’Exposition fut également une riche plateforme d’échange qui permit aux acteurs de tous horizons de dresser un état des lieux de l’énergie aujourd’hui et d’élaborer un programme pour l’avenir. Le Forum de l’Energie du Futur, une série de 12 conférences, a dans le cadre de l’Exposition permis la rédaction d’un « Manifeste de Valeurs et Principes », plan proposant des lignes directrices et recommandations pour une transition énergétique mondiale.

Avec une moyenne de 50 000 personnes par jour dans les dernières semaines, ce sont 4 millions de visiteurs qui ont franchi les portes de l’Exposition. Du Kazakhstan comme d’ailleurs, le public s’est rendu en nombre sur le site afin de découvrir les pavillons thématiques et internationaux et de profiter d’un programme varié d’événements culturels. La cérémonie de clôture, avec son impressionnant son et lumière et son spectacle original centré sur le thème de l’énergie, fut le dernier événement parmi les plus de 3 000 manifestations culturelles et thématiques organisées durant les 93 jours de l’Exposition.

Le site de l’Exposition de 25 hectares, conçu par Adrian Smith et Gordon Gill et centré autour d’une sphère de 80 mètres de diamètre, « Nur-Alem », constitue désormais un tout nouveau quartier au cœur de la capitale kazakhe. Nur Alem continuera d’être une attraction touristique en tant que Musée de l’Energie du Futur, alors que le reste du site accueillera des centres de recherche et d’affaires, ainsi que le tout nouveau Centre Financier International d’Astana (AIFC).

L’hôte de la prochaine Exposition Spécialisée, qui aura lieu en 2022 ou 2023, sera déterminé par le vote des 170 Etats Membres du BIE lors de la 162e Assemblée Générale de l’Organisation, le 15 novembre prochain. Les trois candidats sont : la Pologne (Łódź), les Etats-Unis (Minneapolis) et l’Argentine (Buenos Aires).