Expo 2020 Dubai : Construire le Futur

Entretien avec les Commissaires Généraux de l’Algérie, de la France et de la Guinée

Expo 2020 Dubai : Construire le Futur

Bureau International des Expositions

Les modes de vie à travers le monde ont été récemment modifiés. La pandémie de la Covid-19 a soulevé et suscite de nombreuses questions existentielles quant à l’avenir de la planète et de l’humanité. En réunissant plus de 190 pays participants autour du thème « Connecter les Esprits, Construire le Futur », l’Exposition Universelle Expo 2020 Dubai, qui ouvrira désormais ses portes du 1er octobre 2021 au 31 mars 2022, constituera la plateforme idéale pour que chaque pays y propose et partage ses réponses et ses pistes de réflexion.

Dans un entretien avec le BIE, Mokhtar Attar, Commissaire Général de l’Algérie, Erik Linquier, Commissaire Général de la France et Président de la COFREX, et Gabriel Curtis, Ministre en charge des Investissements et des Partenariats Publics Privés et Commissaire Général de la Guinée, partagent leurs réflexions sur les perspectives qu’offre l’Expo 2020 Dubai dans un monde post-Covid.

Le thème général de l’Expo 2020 Dubai « Connecter les Esprits, Construire le Futur » revêt-t-il selon vous une autre signification à l’aune de la crise sanitaire ?

Gabriel Curtis : Le thème de l’Expo 2020 Dubai, « Connecter les Esprits, Construire le Futur », revêt toute son importance dans un monde post-Covid. Rassembler 190 pays et diverses institutions pour échanger autour du devenir de la planète est vital pour atténuer les effets des crises mondiales telles que la Covid-19. Depuis plus de 150 ans, les Expositions Universelles sont des plateformes uniques de promotion et de collaboration internationales et des terreaux d’innovations pour les défis planétaires. Je suis convaincu que l’édition de Dubaï permettra de développer des solutions sanitaires, technologiques et sociales pour faire face à la Covid-19.

"Rassembler 190 pays et diverses institutions pour échanger autour du devenir de la planète est vital pour atténuer les effets des crises mondiales telles que la Covid-19"

La Guinée à l’instar des autres participants mettra à profit la plateforme de l’Expo 2020 Dubai pour davantage renforcer les liens économiques, commerciaux et culturels avec de nombreux pays. Cette collaboration est d’autant plus importante après la pandémie de la Covid-19 qui a engendré des conséquences économiques désastreuses. Les rendez-vous internationaux comme l’Expo 2020 Dubai sont cruciaux pour relancer les échanges commerciaux et l’économie mondiale. Le secteur privé guinéen ne sera pas en reste et sera fortement mobilisé pour bénéficier de cette plateforme globale pour former des partenariats durables et faire valoir son savoir-faire. De nombreux événements de promotion seront organisés dont un forum d’investissements au cours de la journée nationale de la Guinée programmée pour le 13 février 2022. 

Quelle est l’interprétation de cette thématique par le Pavillon France ?

Erik Linquier : Initiées au milieu du XIXe siècle, les Expositions Universelles ont contribué, à chaque époque, à faire émerger des solutions face aux grands défis mondiaux et à mettre en synergie l’ensemble des forces vives en présence : technique, scientifique, urbanisme, arts, politique, culture, économie... Accessibles à tous, les Expositions Universelles sont l’occasion de démontrer les dernières innovations des pays participants, entreprises, organisations multilatérales, établissements d’enseignement ou encore ONG. Chacun a ainsi la possibilité de devenir acteur du changement et du progrès, de repenser les modèles et d’imaginer les solutions du futur.

Le but d’une Exposition Universelle est donc de trouver des solutions aux plus grands défis de notre époque. Ainsi, la thématique de l’Expo 2020 Dubai « Connecter les Esprits, Construire le Futur » est plus que jamais d’actualité. Cet événement sera l’un des plus grands rendez-vous mondiaux de l’année 2021 et pendant six mois, tous les pays du monde seront réunis pour réfléchir, proposer et mettre en œuvre des solutions concrètes au service de l’humanité. A l’aune de cette crise sanitaire, cette thématique n’est dès lors plus une proposition, mais une injonction, un impératif.

La France se fera l’écho de cette nécessité et le Pavillon de la France illustrera la capacité d’innovation française au service de cet objectif. Cet événement international offrira à la France une tribune pour exprimer ses actions et innovations en termes de nouvelles mobilités, plus respectueuses de la planète et au service des citoyens.

"A l’aune de cette crise sanitaire, la thématique de l'Expo 2020 Dubai n’est dès lors plus une proposition, mais une injonction, un impératif"

Cette vision est partagée par les partenaires du Pavillon de la France ; des entreprises, des startups et des collectivités territoriales françaises reconnues dans de nombreux domaines qui concourent au développement urbain. Elles ont démontré leur capacité à s’adapter aux évolutions technologiques et à offrir des solutions toujours plus innovantes et numériques, et c’est cela qui sera le cœur de l’exposition permanente du Pavillon.

A l’ouverture de l’Expo 2020 Dubai, le 1er Octobre 2021, les trois sous-thèmes Opportunité, Mobilité et Durabilité prendront un sens nouveau. Comment l’évènement permettra-t-il de créer, selon vous, de nouvelles opportunités dans le monde ?

Mokhtar Attar : Le « triptyque thématique » - Opportunité, Mobilité, Durabilité - a été ciblé avec pertinence par les Organisateurs et validé par le Bureau International des Expositions (BIE) afin de servir de trame référentielle à l’Expo 2020 Dubai, placée sous le thème central « Connecter les Esprits, Construire le Futur ».

Dans le contexte actuel marqué par la pandémie de la Covid-19, il s’est agi de connecter tous les efforts pour faire face de manière efficace à ce fléau dévastateur. Afin de pouvoir envisager l’avenir avec confiance, les pays participants à l’Exposition et les États Membres du BIE ont œuvré, ensemble et solidaires, pour le report d’un an de l’Exposition Universelle. Ce faisant, ils ont, en étroite collaboration avec les Organisateurs, posé les conditions nécessaires à la bonne tenue de l’évènement. Il convient de saluer ici l’engagement et les incomparables efforts constants des autorités émiriennes en vue de garantir le succès de la préparation et de l’organisation de l’Expo 2020 Dubai.

"L’Expo 2020 Dubai est une occasion unique de mettre à profit ce moment universel fort pour renouer avec une dynamique d’impulsion"

Aujourd’hui, il est indispensable de s’atteler de manière adéquate à la préparation de la participation à l’Expo 2020 Dubai. L’Expo 2020 Dubai est une occasion unique de mettre à profit ce moment universel fort pour renouer avec une dynamique d’impulsion. Dans un élan commun, nous pourrons connecter les esprits pour approfondir la connaissance et la compréhension interculturelles. Nous pourrons, en outre, explorer de nouvelles opportunités pour consolider, par la mobilité des flux d’échanges et d’investissements, la durabilité des projets de développement.

La conscience d’un monde solidaire plus équilibré, qui a émergé lors de la pandémie de la Covid-19, servira, sans nul doute, de socle conceptuel prometteur pour renforcer des partenariats innovants dans divers domaines de l’activité humaine pour une prospérité partagée.

Terre d’opportunités d’investissements par excellence, l’Algérie entend prendre toute sa place au sein de cette dynamique d’affaires et de partenariats innovants qui sera à l’œuvre lors de l’Expo 2020 Dubai.

Dans quelle mesure la pandémie de la Covid-19 a-t-elle une influence sur l’interprétation et le développement du thème du Pavillon de l’Algérie ?

Mokhtar Attar : La pandémie de la Covid-19 ne saurait, aussi vaste que soit son ampleur, impacter le contenu thématique du Pavillon de l’Algérie à l’Expo 2020 Dubai, lequel est placé sous le thème de la Mobilité. L’Algérie invitera en effet les visiteurs, dès le seuil de son Pavillon, à faire l’expérience de la Mobilité par le voyage que propose la Rihla, à travers la multitude des paysages, des lieux et des sites emblématiques de l’Algérie, au cœur de la diversité et de la richesse de son patrimoine. L’architecture du pavillon de l’Algérie puise son expression dans son riche patrimoine tout en étant imprégnée de la Culture de l’Ouvert qui irrigue toute relation avec l’Autre comme en témoigne, de manière éclatante, la symbolique de sa Grande Porte jamais close dans la résonnance de l’infinie hospitalité algérienne.

A la lumière des enseignements de la pandémie de la Covid-19, il est cependant devenu impératif, nous semble-t-il, de repenser les enjeux de la mobilité intensive qu’engendre une mondialisation débridée. En effet, il appert que la pandémie s’est propagée par le vecteur de la mobilité qui a servi de locomotion au virus. Dans un monde devenu un buissonnement incessant de mouvements interdépendants de circulation humaine et de mobilité accrue à l’échelle planétaire, la mobilité doit être mise au service du développement durable et non constituer une menace pour l’avenir du monde.

"La mobilité doit être mise au service du développement durable"

C’est pourquoi le Pavillon de l’Algérie à l’Expo 2020 Dubai est fier de mettre à l’honneur cette mobilité souhaitable et souhaitée qui a pour vocation de contribuer au développement durable humain. La Route Transsaharienne dont l’axe principal va de la méditerranéenne Alger à la mégapole de Lagos sur une distance de 4 500 km, en est un témoignage qui sera mis en valeur au sein du Pavillon.

De même que le Réseau de fibre optique, en cours de réalisation, qui longera la Route Transsaharienne et permettra d’accroître l’inter-connectivité au service de la croissance africaine.

 

A l’aune de la crise sanitaire, comment le pavillon de la Guinée ré-interprétera-t-il le sous-thème de la durabilité ?

Gabriel Curtis : La Guinée a fait le choix d’allier son développement économique avec la durabilité ; c’est donc naturellement que le pavillon de la Guinée à l’Expo 2020 est consacré à la problématique du développement durable et de l’eau. Notre pays est connu comme le « château d’eau de l’Afrique de l’Ouest », car il est la source des fleuves majeurs qui abreuvent la sous-région, mais aussi comme un pôle minier important surtout pour la bauxite. Le pavillon reflètera cette diversité et notre responsabilité de préserver l’environnement et la desserte en eau de l’Ouest du Continent africain. La riche biodiversité, la faune et la flore uniques seront présentées ainsi que notre Plan de développement économique et social qui fait de la durabilité une des préoccupations majeures du pays. Notre pavillon mettra également en avant la place de l’eau dans l’histoire, la culture et la sociologie guinéennes et toutes les opportunités d’investissements que les sources hydriques confèrent au pays notamment dans l’agriculture, les énergies, le tourisme, les infrastructures, etc.

"La pandémie de la Covid-19 démontre l’importance de la collaboration et de la solidarité internationale pour faire face à un défi commun"

La pandémie de la Covid-19 démontre l’importance de la collaboration et de la solidarité internationale pour faire face à un défi commun. L’Expo 2020 Dubai est un espace unique conçu pour être à la fois un point de rencontre des visiteurs venus des quatre coins de la planète, mais aussi un espace d’échanges privilégié qui favorise la discussion entre individus venant d’horizons divers. C’est cet échange interculturel et cette promotion d’idées nouvelles qui représentent l’essence même des Expositions Universelles. Notre ambition est que la participation de la Guinée à l’Expo 2020 Dubai soit pleinement ancrée dans cette dynamique. A travers le « co-creation lab » de notre pavillon, les visiteurs seront appelés à collaborer pour créer des solutions innovantes pour aborder les défis liés à l’eau tout en confortant le développement durable.

 

Comment le pavillon de la France réinterprètera-t-il le sous-thème de la mobilité ?

Erik Linquier : La mobilité a été, de manière dramatique, au cœur du confinement vécu par de nombreux pays. A l’heure de la mobilité retrouvée, l’Expo 2020 Dubai va permettre de montrer que la mobilité est d’abord le lien essentiel entre les Hommes et les Pays, au service du progrès, du développement et de la durabilité. A travers sa participation, la France entend faire de la mobilité des Hommes, des biens, des territoires, des idées et des informations une question fondamentale à la résolution des enjeux de transitions, qu’elles soient technologiques, écologiques ou économiques. Mais surtout, il s’agit d’une mobilité maîtrisée, respectueuse de l’environnement, garante du rebond de l’économie mondiale auquel nous aspirons tous.

Cette année supplémentaire nous offre l’occasion de réinventer la conception de notre exposition permanente et la programmation du Pavillon, en cohérence avec cette vision renouvelée de la mobilité.

"A l’heure de la mobilité retrouvée, l’Expo 2020 Dubai va permettre de montrer que la mobilité est d’abord le lien essentiel entre les Hommes et les Pays, au service du progrès, du développement et de la durabilité"

Nous allons renforcer l’accent mis sur les enjeux du développement durable, et la façon dont l’expertise et les acteurs français contribuent concrètement à l’atteinte des 17 objectifs du développement durable (ODD). Outre son universalité, ce message permet de souligner que l’atteinte de ces ODD est aussi un objectif de développement responsable et de croissance économiques, crucial en cette année de rebond post-Covid.

L’exposition permanente du Pavillon de la France proposera donc un parcours dont la ligne conductrice est le progrès, dans une acception nouvelle qui soit inséparable de la notion de responsabilité, à la fois individuelle et collective.

Le temps supplémentaire nous permet aussi d’adopter une vision à 360° du pavillon, dont la présence physique à Dubaï sera doublée par une exposition virtuelle accessible à tous les visiteurs à travers le monde, portant plus que jamais l’universalité des Expositions.

Partagez cet Article
Les points de vue exprimés dans cette rubrique sont ceux de contributeurs externes à l'Organisation et ne reflètent pas nécessairement l'avis et la position du BIE. Consultez cette page pour savoir comment contribuer au blog