La République de Corée candidate à l’organisation de l’Exposition Universelle 2030

La République de Corée a déposé ce jour une lettre de candidature au Bureau International des Expositions (BIE) pour l’organisation à Busan de l’Exposition Universelle 2030.

La lettre du Premier ministre de la République de Corée, M. Kim Boo-kyum, a été remise au Secrétaire Général du BIE, Dimitri S. Kerkentzes, par Mme Yoo Myung-hee, ministre du Commerce et Cheffe du Bureau de planification de la candidature pour l'Exposition Universelle 2030 Busan, et M. Park Heong-joon, maire de Busan, en compagnie de l’Ambassadeur de la République de Corée en France, S.E.M. Yoo Dae-jong, et du Directeur du Bureau de planification, M. Lee Jung-woo.

Le Secrétaire Général du Bureau International des Expositions (BIE), Dimitri S. Kerkentzes (deuxième à gauche), avec Mme Yoo Myung-hue, ministre du Commerce de la République de Corée (deuxième à droite), M. Park Heong-joon, maire de Busan (gauche), et S.E.M. Yoo Dae-jong, Ambassadeur de la République de Corée en France (droite)

La candidature de la République de Corée pour l’organisation de l’Exposition Universelle 2030 dans la ville de Busan du 1er mai au 31 octobre 2030 s’articule autour du thème « Transformer notre monde, naviguer vers un avenir meilleur ».

Cette candidature fait suite à celle déposée par la Russie le 29 avril dernier ; un compte à rebours de six mois avait dès lors été lancé, permettant à tout autre pays souhaitant organiser l'Exposition Universelle 2030 de déposer également sa candidature. Le 29 octobre 2021 à 17h00 (HNEC), à l’issue de cette phase de dépôt de candidature, le BIE clora alors la liste des candidats.

Une fois la liste des candidats close, la phase d’examen des projets débutera. Chaque candidat devra alors présenter un dossier de candidature détaillé. Le BIE organisera ensuite des Missions d’Enquête et évaluera la faisabilité et la viabilité de chaque projet candidat. Faisant suite à la période d’examen des projets, les États Membres du BIE, selon la règle « un État, une voix », éliront le pays hôte de l’Exposition Universelle 2030, au cours d’une Assemblée Générale.

La délégation de la République de Corée au siège du BIE pour déposer la lettre de candidature pour l’organisation à Busan de l’Exposition Universelle 2030

Le Secrétaire Général du BIE, Dimitri S. Kerkentzes a déclaré : « Le BIE est heureux de recevoir la lettre de candidature de la République de Corée, qui constitue la formalisation d’un projet de longue date. L’intérêt manifeste pour l’organisation de l’Exposition Universelle 2030 témoigne du rôle fondamental et résolument tourné vers l’avenir des Expositions Universelles, moteurs de changement et de transformation ».

La République de Corée a accueilli deux Expositions Spécialisées – la première à Daejeon en 1993 et la deuxième à Yeosu en 2012. Participant régulier et actif au sein des Expositions Universelles comme Spécialisées, le pays a été récompensé à plusieurs occasions pour sa participation.

Les Expositions Universelles sont des évènements internationaux uniques et inégalés, lieux de rencontres entre les nations, invitant à explorer un thème universel donné de manière participative et immersive. Organisées tous les cinq ans et pour une période maximum de six mois, les Expositions Universelles accueillent des dizaines de millions de visiteurs, permettent aux pays de construire d’extraordinaires pavillons et de transformer durablement la ville hôte.

Les prochaines Expositions Universelles se tiendront à Dubaï (aux Émirats arabes unis), du 1er octobre 2021 au 31 mars 2022, sur le thème « Connecter les Esprits, Construire le Futur » et à Osaka, Kansai (Japon), du 13 avril au 13 octobre 2025 sur le thème « Concevoir la société du futur, Imaginer notre vie de demain ».