La Russie, l’Azerbaïdjan et le Japon présentent leur projet de candidature à l’Exposition Universelle 2025

La Russie (Ekaterinburg), l’Azerbaïdjan (Bakou) et le Japon (Osaka) ont présenté leur projet d’Exposition Universelle 2025 lors de la 163e Assemblée Générale du Bureau International des Expositions (BIE) le 13 juin dernier.

Ces présentations eurent lieu au lendemain de l’approbation par l’Assemblée Générale de la viabilité des candidatures à l’Exposition Universelle, confirmant la poursuite du processus pour les trois candidats jusqu’à l’élection du pays hôte, au cours de la 164e Assemblée Générale du BIE, le 23 novembre prochain.

Ekaterinburg, Russie

La Russie fut le premier candidat à présenter son projet d’Exposition Universelle 2025 à Ekaterinburg. Cinq intervenants appelèrent les États Membres à les soutenir : Anton Siluanov, le Premier Vice Premier Ministre et Ministre des Finances de la Fédération Russe, Evgeny Kuyvashev, le Gouverneur de l’Oblast de Sverdlovsk, l’athlète olympique Angelika Timanina, la Directrice Générale du Comité de candidature Svetlana Sagaydak et le Président de l’Académie Russe de Sciences, Alexander Sergeev.

La délégation mit alors l’accent sur le soutien dont bénéficie le projet, avec notamment le Premier Vice Premier Ministre Siluanov indiquant : « pour la Russie, l’Expo 2025 est un projet d’importance capitale… qui a fait écho dans le cœur du peuple russe et est devenu un objectif unissant nos citoyens ». Dans un message vidéo, le Premier Ministre Dmitry Medvedev réaffirmait ce soutien, tout en exprimant sa confiance dans le fait que « l’Expo 2025 Ekaterinburg serait l’une des Expositions Universelles les plus exceptionnelles ». Un soutien venu de la Station Spatiale Internationale a également été transmis à l’Assemblée Générale par le biais d’un message vidéo adressé par les cosmonautes Sergei Prokopyev et Oleg Artemyev.

M. Kuyvashev a, pour sa part, souligné les capacités d’Ekaterinburg à accueillir l’événement qui aurait lieu sur un site de 555 ha. sur les rives du Verkh-Isetsky, et qui, après l’Exposition, serait transformé en « Ville Intelligente ». Cette « Ville Intelligente », répondant au thème proposé « Changer le Monde : Innovations et Meilleure Vie pour les Générations Futures » serait un espace au sein duquel développements innovants existants comme futurs pourraient être testés et être mis en œuvre.

Bakou, Azerbaïdjan

La Délégation de l’Azerbaïdjan fut conduite par Novruz Mammadov, Premier Ministre de la République d’Azerbaïdjan. Autour du Premier Ministre intervinrent ensuite le Ministre des Finances, Samir Sharifov, puis Maryam Gafar-zada, chargée du développement du sous-thème « Vitalité » au sein de la candidature puis Elchin Amirbayov, Assistant de la Première Vice-Présidente de l’Azerbaïdjan et Chef de la Délégation du pays auprès du BIE.

Le Premier Ministre Mammadov a souligné l’importance du projet pour l’Azerbaïdjan, rappelant à l’Assemblée Générale que la candidature à l’Exposition Universelle 2025 était une priorité nationale et que son organisation constituerait « la réalisation de notre potentiel ». Cette affirmation fut renforcée par M. Sharifov, qui ajouta que « tous les aspects de notre vision et planification commencent et terminent avec le capital humain », soulignant ainsi le thème proposé : « Développement du Capital Humain, Construction d’un Avenir Meilleur ». Dr. Gafar-zada, quant à elle, articula sa présentation autour du thème, notant que les trois sous-thèmes - Talent, Vitalité et Réalisation – avaient été développés afin de répondre à six des Objectifs de Développement Durable des Nations Unies.

Un survol du site proposé pour l’Expo 2025 Baku fut également permis par vidéo interposée, aux délégués de l’Assemblée Générale. En forme d’étoile à huit branches, le site couvrirait une superficie de 295 ha et serait composé de parcelles carrées, créant alors « des petites communautés formées de différents pays afin d’encourager l’interaction et la collaboration ». M. Amirbayov expliqua qu’après l’Exposition, le site serait transformé en un « nouveau grand parc urbain, rivalisant avec les Grandes Expositions du passé ».

Osaka, Japon

La candidature du Japon à l’Exposition Universelle 2025 fut présentée à l’Assemblée Générale par cinq intervenants ; Ayako Kawatake, étudiante en médecine et co-fondatrice du projet « inochi Gakusei », suivie du chercheur et Lauréat du prix Nobel de médecine Shinya Yamanaka, puis le Ministre de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie du Japon, Hiroshige Seko, le Président du Comité pour l’Exposition Universelle 2025 Japon, Sadayuki Sakakibara, ainsi que Tomomi Fukumoto, Directrice Exécutive de Suntory Holdings.

M. le Ministre Seko et M. Yamanaka, tous deux, rappelèrent leur propre expérience, alors qu’enfants il visitèrent l’Exposition 1970 Osaka, le Ministre parlant aux États Membres de « ce rêve commun… d’accueillir à nouveau une Exposition transformatrice dans notre ville natale ». Sur le thème « Concevoir la Société du Futur, Imaginer Notre Vie de Demain », l’Expo 2025 Osaka aurait pour objectif de réunir de nouvelles idées des quatre coins du monde, et de constituer un « Grand laboratoire […] mettant en lumière la beauté de i-no-chi (la vie)”, ajouta M. Yamanaka.

Ce projet serait mis en œuvre avec l’implication du monde économique, indiqua M. Sakikibara, informant les délégués que « le secteur privé devrait avoir un rôle actif dans la résolution des problèmes mondiaux ». Ces solutions seraient présentées au sein du site proposé de l’Exposition, sur l’île de Yumeshima, qui fut visionné sous la forme d’une vidéo dans laquelle des personnages Pokemon visitaient le site et dans laquelle le Premier Ministre du Japon, M Shinzo Abe réitéra le soutien national et local dont bénéficie le projet. M. Abe conclut en déclarant que l’Exposition ne s’adresserait pas seulement au Japon mais devrait « inspirer les enfants aux quatre coins du monde ».

Candidats à l’Exposition Universelle 2025

Le Bureau International des Expositions (BIE) annonce que les candidatures du Japon (pour Osaka), de la Fédération de Russie (pour Ekaterinburg) et de l’Azerbaïdjan (pour Bakou) sont retenues pour le vote des États Membres, qui déterminera en novembre 2018, le pays hôte de l’Exposition Universelle 2025.

Exposition Universelle 2025 - candidats

Au cours de la 163e Assemblée Générale du BIE, le 12 juin, les États Membres ont approuvé les recommandations de la Commission Exécutive quant à la viabilité et à la conformité au Règlement du BIE des trois projets, jalon nécessaire pour la poursuite du processus de candidature.

Les recommandations de la Commission Exécutive s’appuyaient sur les conclusions des Missions d’Enquête organisées au sein des trois pays candidats en mars et avril 2018, dont le but était d’examiner et de valider la faisabilité et la viabilité de chaque projet d’Exposition. Furent notamment considérés les raisons motivant la candidature, l’attractivité du thème envisagé, le site proposé et les plans de réutilisation après l’Exposition, les niveaux d’engagement et de soutien tant de la part des autorités nationales que locales, les prévisions de participation ainsi que le plan financier.

« Les Missions d’Enquête nous ont permis de déterminer la solidité de chacun des trois projets d’Exposition Universelle 2025. Nous sommes ravis de voir que les trois pays entrent dans la phase finale du processus de candidature, au cours de laquelle ils continueront de promouvoir leur vision de l’Expo 2025 afin de rallier les 170 États Membres du BIE à leur projet avant le vote en novembre prochain » a commenté Vicente G. Loscertales, le Secrétaire Général du BIE.

Conséquemment, le Japon, la Russie et l’Azerbaïdjan présenteront leur projet d’Exposition aux Délégués du BIE lors du 2e jour de l’Assemblée Générale de l’Organisation, le 13 juin. Les trois pays continueront de promouvoir leur projet respectif d’Expositions jusqu’à la 164e Assemblée Générale du BIE qui aura lieu en novembre 2018 et au cours de laquelle les États Membres du BIE éliront le pays hôte de l’Exposition Universelle Expo 2025.

Exposition Universelle 2025 : Fin de la visite de la Mission d’Enquête en Azerbaïdjan

La Mission d’Enquête du Bureau International des Expositions (BIE), chargée d’examiner la candidature de l’Azerbaïdjan à l’organisation de l’Exposition Universelle 2025 à Bakou, a terminé sa visite.

La Mission d'Enquête du BIE avec des représentants de l'équipe de candidature de l'Expo 2025 Baku

La Mission d’Enquête était arrivée en Azerbaïdjan le lundi 16 avril pour un programme de trois jours, au cours duquel des rencontres et des échanges avec les représentants politiques et les personnalités engagés dans la candidature eurent lieu et permirent d’obtenir plus de détails quant au projet construit autour du thème « Développement du capital humain, construction d'un avenir meilleur ».

La Mission d'Enquête du BIE avec des représentants de l'équipe de candidature de l'Expo 2025 Baku

La Mission d’Enquête a pu recevoir des informations détaillées du projet de candidature et a visité le site proposé, situé à l’est de Bakou, à proximité de l’aéroport international. Au cours de ces présentations, la Mission d’enquête a échangé avec des personnalités clés, telles que des architectes, des organisateurs d’évènements, des représentants de la jeunesse et des entrepreneurs. La délégation a également visité le Centre Heydar Aliyev, au sein duquel un aperçu de l’industrie de la construction et des projets internationaux de l’Azerbaïdjan leur fut donné.

Le Président de la République d'Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, accueille la Mission d'Enquête du BIE

Réaffirmant le soutien national à la candidature, le Président de la République d’Azerbaïdjan, Ilham Aliyev, a rencontré la Mission d’Enquête, le 18 avril.

Durant ces trois jours, la Mission d’Enquête a également pu échanger autour du projet d’Exposition Universelle 2025 avec des membres du Gouvernement, dont le Ministre des Finances par intérim, Samir Sharifov, Président du Comité de Candidature, ainsi que le Ministre des Affaires Étrangères par intérim, Elmar Mammadyarov, et le Ministre de l’Éducation par intérim, Jeyhun Bayramov.

A l’Assemblée Nationale, Milli Majilis, la Mission d’Enquête s’est également entretenue avec son Président, Ogtay Asadov.

Exposition Universelle 2025 : La Mission d’Enquête du BIE arrive en Azerbaïdjan

Dans le cadre du processus de candidature à l’organisation de l’Exposition Universelle 2025, une Mission d’Enquête du Bureau International des Expositions (BIE) est arrivée ce jour à Bakou. La Délégation examinera la candidature déposée par l’Azerbaïdjan pour l’organisation de l’Exposition Universelle dans sa capitale du 10 mai au 10 novembre 2025. Il s’agit de la dernière Mission d’Enquête dans le cadre des candidatures à l’Exposition Universelle 2025, les deux premières ayant eu lieu dans les deux autres pays candidats, au Japon en mars et en Russie début avril.

Durant ces trois jours, la Mission d’Enquête recevra des informations détaillées quant au projet de candidature et échangera avec des responsables nationaux et locaux, ainsi que des représentants du monde des affaires et de la société civile.

La Mission d’Enquête sera accueillie par Elchin Amirbayov, Assistant de la première Vice-Présidente de l’Azerbaïdjan et Directeur de la taskforce Expo 2025 Bakou. Durant sa visite, la Mission d’Enquête a également rencontré des membres du Gouvernement et des représentants de l’Assemblée Nationale de la République d’Azerbaïdjan, Milli Majilis. Une visite du site proposé pour l’Exposition, situé à l’est du centre-ville, à proximité de l’aéroport international, aura lieu le 18 avril.

La Mission d’Enquête a pour objectif d’examiner et de valider la faisabilité et la viabilité du projet d’Exposition, jalon nécessaire pour permettre à une candidature de faire partie des autres étapes du processus de sélection. Cet examen évaluera la proposition de l’Azerbaïdjan pour l’Exposition Universelle 2025, faisant suite à la remise de son dossier de candidature.

La Mission d’Enquête examinera notamment les raisons motivant la candidature, l’attractivité du thème envisagé, le site proposé et ses plans de réutilisation après l’Exposition, les degrés d’engagement et de soutien de la part des autorités locales et nationales, les prévisions de participation ainsi que le plan financier.

Dans son dossier de candidature, l’Azerbaïdjan présente sa vision de l’Exposition à Bakou sur le thème « Développement du Capital Humain, Construction d'un Avenir Meilleur ». Ce thème tend à explorer la manière dont les capacités humaines, sous toutes leurs formes, pourraient être appliquées au mieux à tous les aspects de la société au profit de tous. L’Exposition se situerait à l’est du centre-ville, à proximité de l’aéroport international et aurait lieu du 10 mai au 10 novembre 2025. Le comité de candidature prévoit 18 millions de visites au cours des six mois de l’Exposition.

Exposition Universelle 2025 : Fin de la visite de la Mission d’Enquête en Russie

La Mission d’Enquête du Bureau International des Expositions (BIE), chargée d’examiner la candidature de la Russie à l’organisation de l’Exposition Universelle 2025, a terminé sa visite en Russie après avoir visité la ville d’Ekaterinburg et Moscou.

Le Président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine accueille la Mission d'Enquête du BIE. Crédit photo: Le Kremlin

La Mission d’Enquête était arrivée en Russie le lundi 2 avril dernier pour une visite de 3 jours, au cours de laquelle, des rencontres et des échanges avec les représentants politiques et les personnalités engagés dans la candidature eurent lieu et permirent d’obtenir plus de détails quant au projet.

Le Premier Ministre de la Fédération de Russie, Dmitry Medvedev accueille la Mission d'Enquête du BIE

A Ekaterinburg, la Mission d’Enquête a pu recevoir des informations détaillées du projet de candidature et a visité le site proposé, situé à proximité du centre-ville situé et bordé par le Verkh-Isetsky. La Mission d’Enquête a également visité le Centre Eltsine et a pu en savoir plus sur les plans de développement de l’Aéroport Koltsovo.

Le Gouverneur de l’oblast de Sverdlovsk, Evgeny Kuyvashev, avec la Mission d'Enquête du BIE

Témoignant du large soutien local dont bénéficie la candidature, le Gouverneur de l’oblast de Sverdlovsk, Evgeny Kuyvashev a reçu la Délégation du BIE le 3 avril. Au cours de cette réception, la Mission d’Enquête échangea avec des Élus locaux, des représentants du monde des affaires, de la Science, et d’organisations environnementales ainsi que des personnalités de la société civile.

Réaffirmant le soutien national à la candidature, le Président de la Fédération Russe, Vladimir Poutine, a rencontré la Mission d’Enquête à Moscou le 5 avril. La Mission s’est également entretenue avec le Premier Ministre, Dmitry Medvedev, le Président de la Douma d’État, Viatcheslav Volodine, et le Vice-Président du Conseil de la Fédération Russe, Evgeny Bushmin.

Exposition Universelle 2025 : La Mission d’Enquête du BIE arrive en Russie

Dans le cadre du processus de candidature à l’organisation de l'Exposition Universelle 2025, une Mission d’Enquête du Bureau International des Expositions (BIE) est arrivée hier à Ekaterinburg. La délégation examinera la candidature déposée par la Russie pour l’organisation de l’Exposition Universelle 2025, à Ekaterinburg du 2 mai au 2 novembre 2025. Il s’agit de la deuxième Mission d’Enquête dans le cadre des candidatures à l’Exposition Universelle 2025 ; la première a eu lieu au Japon en mars et la troisième se rendra en Azerbaïdjan dans le courant du mois d’avril.

Russie

Durant ces trois jours, la Mission d’Enquête recevra des informations détaillées quant au projet de candidature et échangera avec des responsables nationaux et locaux, ainsi que des représentants du monde des affaires et de la société civile. Le 3 et le 4 avril, la Mission d’Enquête rencontrera le Gouverneur de l’oblast de Sverdlovsk, Evgeny Kuyvashev, et les parties prenantes de la région avant de se rendre sur le site proposé pour l’Exposition. A Moscou le 5 avril, la Mission d'Enquête sera reçue par des représentants du gouvernement central et des chambres parlementaires.

La Mission d’Enquête a pour objectif d’examiner et de valider la faisabilité et la viabilité du projet d’Exposition, jalon nécessaire pour permettre à une candidature de faire partie des autres étapes du processus de sélection. Cet examen évaluera la proposition de la Russie pour l’Exposition Universelle 2025, faisant suite à la remise de son dossier de candidature.

La Mission d’Enquête examinera notamment les raisons motivant la candidature, l’attractivité du thème envisagé, le site proposé et ses plans de réutilisation après l’Exposition, les degrés d’engagement et de soutien de la part des autorités locales et nationales, les prévisions de participation ainsi que le plan financier.

Dans son dossier de candidature, la Russie présente sa vision de l’Exposition à Ekaterinburg sur le thème « Changer le Monde : les innovations et une vie meilleure pour les générations futures ». Ce thème reflète son objectif de mieux comprendre les implications de l’innovation technologique dans le monde futur. L’Exposition se situerait à 3kms du centre-ville d’Ekaterinburg, sur un site bordé par le Verkh-Isetsky et aurait lieu du 2 mai au 2 novembre 2025. Le comité de candidature prévoit 37 millions de visites au cours des six mois de l’Exposition.

Exposition Universelle 2025 : Fin de la visite de la Mission d'Enquête au Japon

La Mission d’Enquête du BIE, chargée d’évaluer la candidature du Japon à l’organisation de l’Exposition Universelle 2025, a terminé sa visite à Tokyo et à Osaka, ville candidate.

Le Premier Ministre du Japon, Shinzo Abe accueille la Mission d'Enquête du BIE 

La Délégation était arrivée au Japon, le lundi 5 mars pour une visite de trois jours, au cours de laquelle les membres de la Mission d’Enquête ont pu rencontrer et échanger avec les représentants politiques et les personnalités engagés dans la candidature, et ainsi obtenir plus de détails quant au projet.

Mission d'Enquête du BIE au Japon 

Le Premier Ministre du Japon, Shinzo Abe, a rencontré les membres de la Mission d’Enquête le 6 mars et réitéré le soutien du pays à la candidature. La Délégation a également été reçue par le Ministre de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie, Hiroshige Seko, le Vice-Ministre parlementaire des Affaires Étrangères, Mitsunari Okamoto, ainsi que de nombreuses autres personnalités politiques de premier plan. La Délégation s’est également entretenue avec des Membres du Parlement, ainsi qu’avec Sadayuki Sakakibara, Président de la Fédération des organisations économiques japonaises, Keidanren, et Président du Comité pour l’Exposition Universelle 2025, confirmant leur soutien.

Mission d'Enquête du BIE au Japon 

Le 7 mars, les membres de la Mission d’Enquête se sont rendus dans la Région du Kansai, à Kyoto puis Osaka, ville candidate, où ils furent reçus par Ichiro Matsui, Gouverneur de la Préfecture d’Osaka, et Hirofumi Yoshimura, Maire de la Ville d’Osaka. Cette visite permit également de rencontrer des représentants du monde des affaires et de la société civile.

Des présentations détaillées de la candidature et une visite du site proposé, l’île de Yumeshima furent également organisées.

Au sein de la Mairie d’Osaka, une visite de l’exposition technologique Countdown Showcase eut également lieu afin d’illustrer l’importance des technologies du futur pour la région du Kansai, au cœur de la candidature.

Exposition Universelle 2025 : La Mission d'Enquête du BIE arrive au Japon

Dans le cadre du processus de candidature à l’organisation de l’Exposition Universelle 2025, une Mission d’Enquête du Bureau International des Expositions (BIE) est arrivée ce jour à Tokyo. La délégation y examinera la candidature déposée par le Japon pour l’organisation de l’Exposition Universelle 2025 à Osaka du 3 mai au 3 novembre 2025.

 

Il s’agit de la première Mission d’Enquête pour les candidatures à l’Exposition Universelle 2025. Deux autres Missions d’Enquête auront lieu en Russie et en Azerbaïdjan, au cours des semaines à venir.

Au Japon, durant trois jours, la Mission d’Enquête recevra des informations détaillées quant au projet, et rencontrera les autorités nationales et locales ainsi que des représentants du monde des affaires et de la société civile. Le 6 mars, à Tokyo, les membres de la Mission d’Enquête rencontreront le Premier Ministre, Shinzo Abe, ainsi que des Membres du Parlement National. Ils se rendront ensuite à Kyoto puis à Osaka, le 7 mars où ils visiteront le site envisagé pour l’Exposition et seront reçus par le Gouverneur d’Osaka, Ichiro Matsui et le Maire d’Osaka, Hirofumi Yoshimura. 

L’objectif de la Mission d’Enquête est d’examiner et de valider la faisabilité et la viabilité du projet d’Exposition, jalon nécessaire pour permettre à une candidature de poursuivre les autres étapes du processus de sélection. Cet examen permettra d’évaluer la proposition du Japon pour l’Exposition Universelle 2025, faisant suite à la remise de son dossier de candidature.

Sur la base des dossiers de candidature, des présentations détaillées des projets d’Exposition et des échanges avec les responsables politiques et d’autres acteurs concernés, les membres de la Mission d’enquête examineront, notamment les raisons motivant la candidature, l’attrait du thème envisagé, le site proposé et les plans de réutilisation après l’Exposition, les niveaux d’engagement et de soutien tant de la part des autorités locales que nationales, les prévisions de participation ainsi que le plan financier.

Le dossier de candidature déposé par le Japon présente sa vision d’une Exposition Universelle à Osaka sur le thème « Concevoir la Société du Futur, Imaginer Notre Vie de Demain ». Ce thème reflète l’objectif poursuivi par le pays de créer une société durable en tirant partie des révolutions technologiques, élément constitutif de la « Société 5.0 ».

L’Exposition se situerait sur l’île de Yumeshima, île artificielle de la Baie d’Osaka, et aurait lieu du 3 mai au 3 novembre 2025. Le comité de candidature prévoit 28 millions de visiteurs durant les six mois de l’Exposition.

Exposition Universelle 2025, Missions d'Enquête du BIE

Les Missions d’Enquête du Bureau International des Expositions (BIE), étape essentielle du processus de candidature à l’organisation de l’Exposition Universelle 2025, auront lieu en mars et avril 2018 au sein des trois pays candidats ; le Japon, la Russie, et l’Azerbaïdjan.

 

Du 6 au 8 mars prochains, la première Mission d’Enquête sera au Japon pour examiner la candidature à l’organisation de l’Expo 2025 à Osaka. Du 2 au 4 avril, une Mission d’Enquête se rendra en Russie pour étudier la candidature à l’organisation de l’Expo 2025 à Ekaterinburg. La troisième Mission d’Enquête sera en Azerbaïdjan du 17 au 19 avril pour évaluer la candidature de Bakou à l’Exposition Universelle 2025.

Les conclusions des Missions d’Enquête seront examinées par la Commission Exécutive en mai, qui dans son rapport établira des recommandations à l’endroit de l’Assemblée Générale du BIE quant à la viabilité des projets et à leur conformité avec le Règlement du BIE.

Chaque Mission d’Enquête a pour objectif d’examiner et de valider la faisabilité et la viabilité des projets d’Exposition, jalon nécessaire pour permettre à une candidature de poursuivre les autres étapes du processus de sélection. Sur la base des dossiers de candidature, des présentations détaillées des projets d’Exposition et des échanges avec les responsables politiques et d’autres acteurs concernés, chaque Mission d’Enquête étudiera notamment les motivations qui sous-tendent les candidatures, l’attrait du thème envisagé, le site proposé et ses plans de réutilisation après l’Exposition, les niveaux d’engagement et de soutien tant des autorités locales que nationales, les prévisions de participation ainsi que le plan financier. 

Les Expositions Universelles, connues sous leur dénomination officielle d’Expositions Internationales Enregistrées, ont lieu tous les cinq ans. Elles peuvent durer jusqu’à six mois, les participants internationaux peuvent y construire leur pavillon. Les Expositions Universelles abordent des thèmes qui sensibilisent et proposent des solutions aux défis internationaux contemporains. La dernière Exposition Universelle s’est tenue à Milan, en Italie, en 2015, sur le thème « Nourrir la Planète, Énergie pour la vie. » La prochaine aura lieu à Dubaï aux Emirats Arabes Unis du 20 octobre 2020 au 10 avril 2021 sur le thème « Connecter les Esprits, Construire le Futur. »

Déplacement au Japon au sujet de la candidature du pays à l’Exposition Universelle 2025

Le Secrétaire Général Adjoint du Bureau International des Expositions (BIE), Dimitri Kerkentzes, s’est rendu au Japon à la demande du Comité de candidature japonais à l’organisation de l’Exposition Universelle 2025, en vue de la Mission d’Enquête du BIE qui aura lieu début 2018.

Le Secrétaire Général Adjoint du BIE, M. Dimitri Kerkentzes, et le Premier Ministre du Japon, M. Shinzo Abe 

L’objectif de cette visite de la part des autorités nationales et locales japonaises est de développer leur projet de candidature et de préparer cette Mission d’Enquête. Les représentants du Comité de Candidature souhaitent ainsi présenter les principaux aspects du dossier de candidature qu’ils avaient remis au BIE en septembre dernier.

A Tokyo, les 4 et 5 décembre, M. Kerkentzes a rencontré le Premier Ministre du Japon, M. Shinzo Abe, et le Ministre de l’Economie, du Commerce et de l’Industrie, M. Hiroshige Seko. Il fut également reçu par les Représentants de la Diète du Japon qui soutiennent la candidature ainsi que par le Président du Comité pour l’Expo Universelle 2025 et Président de la Fédération des organisations économiques japonaises, Keidanren, M. Sadayuki Sakakibara.

Représentation du site proposé pour l'Expo 2025 à Osaka                                                  

Le 6 décembre, M. Kerkentzes se rendra à Kyoto pour y visiter le Centre de Recherche et d’Application pour les Cellules iPS de l’Université de Kyoto, avant de rejoindre Osaka, où il sera reçu par M. Ichiro Matsui, Gouverneur de la Préfecture d’Osaka, et par M. Hirofumi Yoshimura, Maire d’Osaka. En outre, son déplacement prévoit une visite de l’île de Yumeshima, site envisagé pour l’Expo 2025 Osaka, ainsi que du Centre des affaires Knowledge Capital (centre numérique de création intellectuelle).

Cette visite a lieu en amont de la Mission d’Enquête du BIE, qui sera notamment composée du Secrétaire Général du BIE, M. Vicente G. Loscertales et du Président de la Commission Exécutive, S.E.M. Jai-chul Choi. Les Membres de la Mission d’Enquête y examineront la faisabilité et la viabilité du projet d’Exposition, jalon nécessaire pour permettre aux candidats de poursuivre le processus de candidature jusqu’à l’élection du pays hôte en novembre 2018. A cette date, les Etats Membres du BIE éliront le pays hôte lors de la 164e Assemblée Générale de l’Organisation.

Le Japon est l’un des quatre pays candidats à l’organisation de l’Exposition Universelle 2025, avec la France (le Grand Paris), la Russie (Ekaterinburg) et l’Azerbaïdjan (Bakou).