Expo 2023 Buenos Aires : Progrès et Appels à propositions d’idées

A l’occasion de la 165e Assemblée Générale du Bureau International des Expositions (BIE), Gabriela Ricardes du Ministère Argentin du Système Public des Médias et des Contenus, a présenté les derniers développements de la prochaine Exposition Spécialisée Expo 2023 Buenos Aires.

Gabriela Ricardes du Ministère Argentin du Système Public des Médias et des Contenus

Faisant suite au dépôt du Dossier de Reconnaissance de l’Expo 2023 Buenos Aires en janvier dernier, cette présentation constituait la première prise de parole devant les Représentants des 170 États Membres de l’Organisation. Elle les a remerciés ainsi que le Secrétariat Général du BIE de leurs commentaires au sujet du dossier et a souligné qu’ils avaient été pris en compte.

Concernant le site de l’Exposition, Gabriela Ricardes a noté que six appels à propositions d’idées avaient été lancés depuis le 21 mai dernier. Ouverts à un large panel de professionnels, à raison d’un appel à projets par semaine, et ce jusqu’au 3 septembre, ces concours concernent notamment l’élaboration des plans des pavillons, de l’organisation de l’espace public en général, ou encore de l’antenne de télécommunication située sur le site de l’Expo. Elle a ajouté que l’ensemble de ces appels à propositions s’inscrivait dans la volonté des organisateurs de faire de l’Expo 2023 un vecteur d’amélioration de la qualité et du cadre de vie urbain, dans une optique de développement et de legs durable de l’Exposition.

Gabriela Ricardes a ensuite souligné les actions mises en place pour favoriser la participation des acteurs internationaux comme ceux des industries créatives. Au plan national, l’adoption par le Sénat argentin en mars dernier d’une loi sur l’économie de la connaissance devrait renforcer les industries créatives. Au plan international, des rencontres ont été organisées avec la Banque Interaméricaine de Développement. En outre, un séminaire, intitulée « la Semaine de l’Avenir », rassemblant les pays de la région, est mis en place afin d’échanger sur l’état actuel et l’avenir des industries créatives.