Łódź (Pologne), Minneapolis (Etats Unis) et Buenos Aires (Argentine) déposent leur dossier de candidature à l’Expo Spécialisée 2022/23

Łódź (Pologne), Minneapolis (Etats Unis) et Buenos Aires (Argentine) ont déposé auprès du Bureau International des Expositions (BIE) leur dossier de candidature pour l’Exposition Spécialisée 2022/23. Les trois candidats entrent dès lors dans la phase dite d’évaluation des projets.

Les dossiers de candidature détaillent l’ensemble du projet d’Exposition à l’attention du BIE et des Délégués des Etats-Membres de l’Organisation. Ils présentent la vision des candidats, précisent le site proposé et le thème, et développent le legs intellectuel et physique anticipé, le nombre de visiteurs attendus, le financement et les coûts.

Ces informations permettront aux représentants des Etats-Membres du BIE d’évaluer l’intérêt de chacun des projets. Les dossiers de candidature, les rapports des Missions d’Enquête du BIE, tout comme les présentations de chaque candidat aux Assemblées Générales constituent des éléments clés dans le processus de sélection du pays hôte. Le pays organisateur de l’Exposition Spécialisée 2022/23 sera déterminé par un vote des Etats-Membres du BIE en novembre prochain, lors de la 162ème Assemblée Générale de l’Organisation.

Pendant la phase d’évaluation, le Bureau International des Expositions (BIE) étudiera les dossiers de candidature avant les Missions d’Enquête, qui auront lieu dans chaque ville candidate, missions ayant pour but d’examiner la faisabilité et viabilité de chacun des projets.

Le Secrétaire Général du BIE, Vicente G. Loscertales, a indiqué que chaque dossier de candidature sera attentivement étudié par le BIE en amont des Missions d’Enquête et a précisé : « le développement du thème est particulièrement essentiel dans le cadre des candidatures à l’organisation d’une Exposition Spécialisée. Il constitue l’essence même de l’Exposition œuvrant à porter à l’attention du monde un thème précis répondant à un défi auquel l’humanité est confrontée. »

Pologne: M. Paweł Lewandowski, Sous-Secrétaire d’Etat du Ministère de la Culture, Mme Hanna Zdanowska, Maire de la Ville de Łódź, et le Secrétaire Général du Bureau International des Expositions (BIE), Vicente G. Loscertales

La candidature présentée par la Pologne pour l’Exposition Spécialisée dans la ville de Łódź, porte sur le thème « Ville Ré:Inventée », pour la période du 15 juin au 15 septembre 2022.

Etats-Unis d'Amérique: Mr. David A. Loehr, Architecte, HGA Architects and Engineers, et le Secrétaire Général du Bureau International des Expositions (BIE), Vicente G. Loscertales

La candidature des Etats-Unis pour l’Exposition Spécialisée à Minneapolis est basée sur le thème « Santé pour tous, Santé pour la planète : Bien-être et Santé » pour la période du 15 mai au 15 août 2023. Les Etats-Unis ne sont pas membres du BIE. *

Argentine: Mme Patricia Pècora, Chef de Cabinet du Système Fédéral des Médias et Contenus Publics (Sistema Federal de Medios y Contenidos Públicos, SFMCP), et le Secrétaire Général du Bureau International des Expositions (BIE), Vicente G. Loscertales

La candidature de l’Argentine pour l’Exposition Spécialisée à Buenos Aires s’articule autour du thème « Science, Innovation, Art et Créativité pour le Développement Humain » et prévoit la tenue de l’Exposition du 15 janvier au 15 avril 2023.

* La Convention du BIE prévoit que la priorité soit donnée aux candidatures soumises par les Etats Membres.

Liste des Candidats à l’Exposition Spécialisée 2022/23

Le Bureau International des Expositions (BIE) a clos ce jour la phase de candidature pour l’Exposition Spécialisée 2022/23. Quatre pays ont déposé leur candidature à l’organisation de l’Exposition Spécialisée 2022/23 : la République de Pologne, les Etats-Unis d’Amérique, la République fédérative du Brésil et la République d’Argentine.

Le choix du pays hôte sera déterminé par un vote des 169 Etats Membres du BIE lors de la 162ème Assemblée Générale du Bureau International des Expositions (BIE) en novembre 2017.

La candidature présentée par la Pologne pour l’Exposition Spécialisée dans la ville de Łódź, porte sur le thème « Ville Ré:Inventée », pour la période du 15 juin au 15 septembre 2022.

La candidature des Etats-Unis pour l’Exposition Spécialisée à Minneapolis est basée sur le thème « Wellness and Well Being for All : Healthy People, Healthy Planet » pour la période du 15 mai au 15 août 2023. Les Etats-Unis ne sont pas membres du BIE.*

La candidature du Brésil pour l’Exposition Spécialisée à Rio de Janeiro est axée sur le thème « Metropolitan Cities and Sustainability : Cross Border Potentials », pour la période du 4 mars au 27 mai 2022.

La candidature de l’Argentine pour l’Exposition Spécialisée à Buenos Aires s’articule autour du thème « Science, Innovation, Art and Creativity for the Human Development » et prévoit la tenue de l’Exposition du 15 janvier au 15 avril 2023.

Le Secrétaire Général du BIE, Vicente G. Loscertales, a indiqué : « ces quatre candidatures prouvent le haut degré d’intérêt que suscite ce type d’Exposition. » La phase d’évaluation de ces candidatures à l’organisation de l’Exposition Spécialisée 2022/23 aura lieu au cours des prochains mois. Chaque candidat remettra son dossier de candidature, et des Missions d’Enquête seront organisées. Les projets seront présentés à l’Assemblée Générale du BIE le 14 juin 2017. Le choix du pays hôte sera déterminé par un vote des 169 Etats Membres du BIE lors de la 162ème Assemblée Générale du BIE, en novembre 2017.

Les Expositions Spécialisées, connues également sous la dénomination officielle d’Expositions Internationales Reconnues, peuvent être organisées entre deux Expositions Universelles. Elles peuvent durer jusqu’à trois mois et abordent un thème précis répondant à un défi auquel l’humanité est confrontée. La dernière Exposition Spécialisée a eu lieu en 2012, en République de Corée, dans la ville de Yeosu. Elle avait attiré plus de 8 millions de visiteurs autour du thème « Pour des Côtes et des Océans vivants ». La prochaine Exposition Spécialisée aura lieu du 10 juin au 10 septembre 2017 à Astana, au Kazakhstan, sur le thème « Energie du Futur ».

 

* La priorité est donnée aux candidatures soumises par les Etats Membres.

Hommage à M. Claudio De Albertis, Président de La Triennale di Milano

Claudio De Albertis

C’est avec une profonde tristesse que le Bureau International des Expositions (BIE) a appris le décès à l’âge de 66 ans de notre ami M. Claudio De Albertis, Président de la Fondation de la Triennale di Milano. Ardent visionnaire, Monsieur de Albertis a eu un rôle déterminant dans la renaissance de la Triennale, ainsi que dans le rayonnement culturel de sa ville, Milan.

Après avoir débuté sa carrière dans l’entreprise de construction familiale, ses premiers projets le conduisent à asseoir sa conviction quant à l’importance de remettre les paysages urbains à l’échelle humaine et la nécessité d’embrasser les changements qui balayent le monde de l’architecture et du design.

Ainsi, dès les années 80, il prend activement part à des projets sociaux et culturels et est sélectionné par ses pairs pour occuper de hautes fonctions au sein d’associations d’entrepreneurs, de construction, d’architecture et de culture. Tout au long de sa vie, M. De Albertis s’est attaché à promouvoir l’innovation et les projets audacieux au service de Milan, tels que notamment la candidature à l’organisation de l’Exposition Universelle de 2015.

En 2011, M. De Albertis est nommé Président de la Triennale di Milano, organisme culturel emblématique dédié aux expositions et événements dans les domaines de l’architecture, du design et de l’artisanat. Au cours de son mandat, il a œuvré à renforcer le rôle de la Triennale, conduit à la rénovation du Palazzo dell’Arte, et opéré à la renaissance de l’Exposition Internationale de la Triennale di Milano après une absence de 20 ans.

Après 20 d’absence, cette 21ème édition de la Triennale di Milano, XX1T, couronnée de succès de sa date d’ouverture en avril à sa clôture en septembre, reflétait l’approche visionnaire de M. De Albertis. En accueillant de nouveaux types de participants dont les pays en développement, les musées, les universités, etc, en exposant au-delà des frontières du Palazzo dell’Arte dans différents lieux autour de Milan, la Triennale a apporté, selon ses propres mots « une nouvelle approche d’un espace urbain en rapide évolution et en expansion, brisant ainsi la séparation entre centre-ville et banlieue, et créant une analogie au dialogue entre pays. »

M. De Albertis laisse une contribution inégalée qui a brillamment renforcé la réputation de la Triennale et considérablement conforté son public international.

Son indéfectible engagement, son honnêteté, et sa profonde foi en l’exposition comme force motrice du design ont permis la renaissance de l’Institution.

Milan, le monde de l’architecture et du design, les membres et l’équipe du BIE regretteront profondément l’absence de M. Claudio De Albertis. Nos pensées accompagnent sa famille, ses amis et ses collègues et collaborateurs de la Triennale di Milano, dans ce deuil.

Présentation de la candidature de la France à l'Expo 2025 à l'Assemblée Générale du BIE

Au lendemain du dépôt de candidature de la France pour l’organisation de l’Exposition Universelle 2025 au sein du Grand Paris, la France a présenté son concept à l’occasion de la 160ème session de l’Assemblée Générale du Bureau International des Expositions (BIE), le 23 novembre dernier.

La délégation française était menée par M. Pascal Lamy, Délégué Interministériel, accompagné de son adjoint, M. Bertrand Boucault, de M. Jean-Christophe Fromantin, Président de l’Association « ExpoFrance 2025 » ainsi que de représentants de la ville de Paris, de la métropole du Grand Paris et de la Région Ile de France.

Pascal Lamy, Délégué Interministériel pour la Candidature de la France à l’Exposition Universelle 2025, Vicente G. Loscertales, Secrétaire Général du BIE, et Jean-Christophe Fromantin, Président de l'association ExpoFrance 2025

Dans son discours, M. Lamy a rappelé, comme l’avait souligné le Président français dans la lettre de candidature, que la candidature française bénéficiait d’un soutien national avec plus de 100 000 signatures réunies en faveur du projet. M. Lamy a ainsi ajouté : « la France est réunie autour d’un projet qui nous relie à un passé que nous savons glorieux, et nous projette vers un avenir que nous voulons fructueux. » Il a indiqué que la candidature de la France à l’Exposition Universelle 2025 renouait avec l’histoire des Expositions Universelles dont l’héritage perdurait encore de nos jours, et avec lesquelles, elle partage les valeurs de progrès, de science, de technique, de savoir et de connaissance.

Le thème proposé par la candidature française, « La connaissance à partager, La planète à protéger », permet ainsi selon M. Lamy, de regarder vers le futur et de s’appuyer sur le progrès et le savoir afin de guider le développement économique et technique pour qu’ils restent au service de l’amélioration de la condition humaine. Cet objectif peut être atteint par le partage des connaissances acquises à travers l’expérience, et la préservation de la planète pour les générations futures.

Pascal Lamy, Délégué Interministériel pour la Candidature de la France à l’Exposition Universelle 2025

M. Lamy a par ailleurs indiqué que l’équipe en charge travaillait à la définition des aspects techniques du projet qui seraient précisés dans les mois à venir avant la remise du dossier de candidature en 2017. Il a ajouté qu’il s’était rendu à Shanghai (hôte de l’Expo 2010) et à Milan (hôte de l’Expo 2015) afin d’apprendre de leurs expériences respectives quant à la sélection du site et à la mise en œuvre d’un projet d’Exposition réussi. M. Lamy a enfin rappelé, en ce qui concerne les infrastructures existantes et celles prévues, les capacités d’accueil de la France et de la Région de Paris en termes de grands événements et de touristes.

La liste des candidats à l’organisation de l’Exposition Universelle 2025 est ouverte jusqu’au 22 mai 2017, période durant laquelle tout autre pays souhaitant également organiser l’Exposition Universelle 2025, peut soumettre sa candidature auprès du Bureau International des Expositions (BIE).

La Pologne présente sa vision pour l’Expo 2022 à Łódź

A l’occasion de la 160ème session de l’Assemblée Générale du Bureau International des Expositions (BIE), réunie à Paris le 23 novembre, une délégation de la République de Pologne a présenté le projet de candidature d’une Exposition Spécialisée en 2022 dans la ville de Łódź.

Depuis le dépôt de sa candidature auprès du BIE le 15 juin dernier, l’équipe de la candidature de la Pologne pour l’Expo 2022 a travaillé au développement du projet et a présenté sa vision de l’Expo. Les intervenants ont exposé les raisons de la candidature de la Pologne à l’organisation d’une Expositions Spécialisée et apporté des précisions quant au thème de l’Expo « Ville : Ré : Inventée » et au site envisagé.

La vision de la Pologne pour l'Expo 2022 à Łódż

La délégation était menée par M. Piotr Gliński, Vice Premier Ministre et Ministre de la Culture et du Patrimoine National, qui a souligné la volonté de la République de Pologne à inviter tous les pays du monde à participer à l’Expo. Le Vice Premier Ministre a rappelé aux délégués que « la coexistence pacifique entre les nations et les cultures était, depuis des siècles, une notion fondamentale en Pologne et qu’elle concordait parfaitement avec les principes et valeurs des Expositions. »

M. Piotr Gliński, Vice Premier Ministre et Ministre de la Culture et du Patrimoine National de la République de Pologne

Le maire adjoint de Łódź, M. Wojciech Rosicki, a présenté le projet de l’Expo selon la perspective de la ville, faisant le lien entre le passé et le futur de Łódź. M. Rosicki a évoqué les défis auxquels Łódź a dû faire face faisant suite au déclin de l’industrie du textile. Les récentes politiques de revitalisation urbaine ont permis néanmoins à la ville de se réinventer pour que « Łódź devienne une ville où il fait bon vivre et travailler et dans laquelle les offres de loisirs sont intéressantes ».

M. Wojciech Rosicki, maire adjoint de Łódź

En ce qui concerne l’Expo, M. Tadeusz Kościński, Sous-Secrétaire d’Etat au Ministère du Développement, a informé les délégués que le site de l’Expo se situerait dans le centre de la ville et que les constructions prévues pour l’Expo seraient ensuite transformées en logements, bureaux et lieux de services. Quant aux infrastructures, Łódź est d’ores et déjà la ville de Pologne la mieux connectée en termes de transports. D’ici 2022, la ville disposera d’une nouvelle gare ferroviaire souterraine et d’un tunnel qui reliera les autres gares déjà existantes de la ville.

M. Tadeusz Kościński, Sous-Secrétaire d’Etat au Ministère du Développement de la République de Pologne

La Pologne a déposé sa candidature à l’organisation d’une Exposition Spécialisée en 2022, le 15 juin 2016 et est actuellement le seul pays candidat. La liste des candidatures est ouverte jusqu’au 15 décembre, date à partir de laquelle débutera la phase d’évaluation du projet. Les Etats Membres du BIE éliront l’hôte de l’Expo 2022 lors de leur 162ème Assemblée Générale en novembre 2017.

Derniers préparatifs avant l’Expo 2017 Astana

La 160ème session de l’Assemblée Générale du Bureau International des Expositions (BIE) organisée le 23 novembre a été l’occasion pour l’Expo 2017 Astana de présenter son rapport d’avancement aux représentants des 169 Etats Membres de l’Organisation.

Expo 2017 Astana

Il s’agissait pour les organisateurs de l’Expo 2017 de leur dernière présentation avant l’ouverture, le 10 juin prochain, de l’Exposition Spécialisée organisée sur le thème « Energie du Futur ». A moins de 200 jours de l’Exposition, Astana est prête à accueillir les participants internationaux, son site étant quasiment terminé.

Le Président du Conseil d'Administration de la Société Nationale « Astana EXPO 2017», M. Akhmetzhan Yessimov a déclaré : «90% des travaux de construction sont d’ores et déjà terminés et les derniers préparatifs progressent selon le calendrier établi. »

Akhmetzhan Yessimov, Président du Conseil de la Société Nationale Astana Expo 2017

M. Yessimov, a par ailleurs indiqué que les pavillons internationaux étaient prêts et que cinq d’entre eux avaient d’ores et déjà été remis à des pays participants (la France, l'Allemagne, la Hongrie, la Turquie et la Chine). S’adressant aux délégués, le Président a ajouté « Je souhaite encourager tous les Participants Officiels à commencer les aménagements de leurs pavillons. Les pavillons sont à votre disposition. »

M. Rapil Zhoshybayev, Commissaire de l’Expo 2017, a annoncé que plus de 120 pays et organisations internationales avaient formellement confirmé leur participation. Le Commissaire a également indiqué que 70 d’entre eux avaient déjà réservé la date de célébration de leur journée nationale alors que de nombreux sommets internationaux sont déjà au calendrier de l’Exposition, comme par exemple le Sommet de l’Organisation de Coopération de Shanghai ou celui de l’Organisation de la Coopération Islamique.

Rapil Zhoshybayev, Commissaire pour l’Expo 2017 Astana

Les derniers préparatifs se poursuivront donc dans les quelques mois à venir avec la dernière Réunion des Participants Internationaux les 22 et 23 février 2017. Les organisateurs ont assuré l’Assemblée Générale que leurs efforts de promotion de l’Expo continueront également, avec par exemple la tournée d’une exposition itinérante prévue en Europe dès le Printemps 2017.

M. Vicente G. Loscertales, Secrétaire Général du BIE, a félicité Expo 2017 Astana des « formidables progrès » réalisés au cours des six derniers mois. A propos de ce premier événement d’une telle envergure organisé en Asie Centrale, M. Loscertales a indiqué « l’Expo sera une vitrine de la culture et de l’innovation permettant à tous de mieux comprendre ce qui façonnera l’avenir. »

160ème Assemblée Générale du BIE

La 160ème Assemblée Générale du Bureau International des Expositions (BIE) s’est tenue le 23 novembre et a réuni les délégués représentant les 169 Etats Membres de l’Organisation.

Cette 160ème Assemblée Générale fut l’occasion d’entendre les rapports des quatre commissions du BIE, ceux des Expositions (l’Exposition Universelle Expo 2020 Dubai, l’Exposition Spécialisée Expo 2017 Astana, les expositions horticoles Expo 2016 Antalya et Expo 2019 Beijing et la XX1 Triennale di Milano) et d’écouter les présentations des projets de candidature pour l’Exposition Spécialisée 2022/2023 et pour l’Exposition Universelle 2025. Le World Expo Museum, dont l’ouverture est prévue en 2017, a également fait un point d’avancement sur le projet.

Présidence de la 160ème Assemblée Générale du BIE

Les rapports des activités du BIE furent présentés respectivement par les Présidents des Commissions de l’Administration et du Budget, Exécutive, du Règlement ainsi que par la Vice-Présidente de la Commission de l’Information et de la Communication. Les Délégués ont par ailleurs procédé à l’adoption de Règlements Spéciaux de l’Expo 2017 Astana et de l’Expo 2019 Beijing.

Les Expositions Universelles

M. Simon Clegg, Directeur des Opérations du Bureau Expo 2020 Dubai, a informé les délégués des progrès réalisés quant à l’organisation de la prochaine Exposition Universelle. Il a par ailleurs rappelé l’objectif des organisateurs d’avoir un pavillon par participant. M. Clegg a indiqué que les travaux de construction et de préparation sur le site progressaient selon le calendrier établi, rappelant que « la construction de l’ensemble progresse rapidement afin que les participants disposent d’assez de temps pour préparer convenablement leur participation. »

Simon Clegg, Directeur des Opérations du Bureau Expo 2020 Dubai

Faisant suite à la remise de la lettre officielle de candidature de la France pour l’organisation de l’Exposition Universelle 2025, à la veille de l’Assemblée Générale, la France a pu effectuer sa première présentation devant les délégués. Monsieur Pascal Lamy, Délégué Interministériel pour la Candidature de la France à l’Exposition Universelle 2025, a ainsi indiqué : « cette candidature est celle de toute la France. Réunie ... autour d’un projet qui nous relie à un passé que nous savons glorieux, et nous projette vers un avenir que nous voulons fructueux. »

Pascal Lamy, Délégué interministériel pour la candidature de la France à l'Exposition Universelle 2025

Le discours de M. Lamy fut immédiatement suivi par une intervention du Délégué du Japon, Monsieur Hiwoshi Kawamura, qui a souhaité informer l’Assemblée Générale, du fait que le Japon envisageait de présenter également sa candidature pour l’organisation de l’Exposition Universelle 2025 à Osaka.

Le Président de l’Assemblée Générale, M. Steen Christensen, a dès lors rappelé que faisant suite au dépôt de la candidature de la France, la phase de candidature permettant aux pays candidats de se déclarer, demeurait ouverture jusqu’au 22 mai 2017.

Les Expositions Spécialisées

Les Délégués ont pu également entendre l’état des préparatifs pour l’Expo 2017 Astana, cette Assemblée Générale étant la dernière avant l’ouverture de l’Exposition en juin prochain. M. Akhmetzhan Yessimov, Président de la Société Nationale Expo 2017 Astana, a déclaré que la construction du site était pratiquement achevée et a invité les participants à aménager leurs pavillons.

Akhmetzhan Yessimov, Président du Conseil de la Société Nationale Astana Expo 2017

En ce qui concerne l’Exposition Spécialisée prévue en 2022 ou 2023, le Vice Premier Ministre de la République de Pologne, M. Piotr Gliński, qui avait annoncé la candidature lors de la dernière Assemblée Générale en juin, a pu présenter cette fois le projet d’Exposition et son thème « Ville Ré :Inventée ».

Piotr Gliński, Vice Premier Ministre et Ministre de la Culture et du Patrimoine National de la République de Pologne

La phase de candidature pour l’Exposition Spécialisée 2022/2023 se terminera le 15 décembre 2016, date à partir de laquelle la liste des candidats pour cette Exposition sera close. La Pologne est, à ce jour, le seul pays candidat.

Les Expositions Horticoles

L’Assemblée Générale fut également l’occasion d’écouter le rapport de l’Exposition horticole 2016 Antalya, visitée par 4,7 millions de personnes et dont les portes se sont fermées le 30 octobre dernier.

S.E. Erdoğan Kök, Ambassadeur, Commissaire Général d'Antalya Expo 2016

Les Organisateurs de l’Expo 2019 Beijing - la prochaine Exposition Internationale Horticole – ont également fait part aux délégués des progrès accomplis, déclarant ainsi que la construction du site débuterait l’année prochaine.

Wang Jinzhen, Commissaire Général de l’Expo 2019 et Vice-Président du Conseil Chinois de Promotion du Commerce

La Triennale Di Milano

Mme Lorenza Cristina Bravetta de la Fondation de la Triennale Di Milano, a présenté son rapport sur la clôture de la Triennale et a annoncé que la 22ème édition de cette exposition était d’ores et déjà en cours de planification.

Lorenza Cristina Bravetta, Membre du Conseil d'Administration de la Fondation La Triennale di Milano

Le World Expo Museum

Une Délégation du World Expo Museum de Shanghai a informé l’Assemblée Générale de l’état d’avancement du Musée. Le Directeur adjoint M. Zhenyu Yu a indiqué que les travaux de construction seraient terminés en décembre et que le Musée devrait alors ouvrir ses portes au public le 1er mai 2017. Il a par ailleurs précisé que plus de 1.200 objets d’Expositions passées ayant eu lieu avant 2010, ont désormais été collectés et seront exposés au sein du Musée.

Zhenyu Yu, Directeur adjoint du World Expo Museum

Visite du maire de Łódź au BIE

Le maire de Łódź, Hanna Zdanowska, était aujourd’hui au Bureau International des Expositions (BIE) afin de s’entretenir de la candidature de la Pologne à l’organisation de l’Exposition Spécialisée 2022 à Łódź.

Mme Zdanowska, accompagnée du maire adjoint, M. Wojciech Rosicki, a rencontré le Secrétaire Général de l’Organisation, M. Vicente G. Loscertales. Le maire et le maire adjoint ont souligné le rôle clé de l’Exposition dans les plans de revitalisation de la ville et ont échangé autour de sujets liés à la candidature et au projet de l’Exposition.

(Droite à gauche) M. Wojciech Rosicki, maire adjoint de Łódź, Hanna Zdanowska, maire de Łódź, et Vicente G. Losceratales, Secrétaire Général du BIE

Cette rencontre s’est tenue au lendemain de la 160ème Assemblée Générale du BIE, au cours de laquelle une délégation de représentants du Gouvernement de la Pologne et de la ville de Łódź, conduites par le Vice Premier Ministre, Piotr Gliński, a présenté le projet de l’Exposition aux délégués des 169 Etats Membres du BIE.

Lors de son entretien avec le Secrétaire Général du BIE, Mme Zdanowska a réitéré son soutien de longue date au projet d’Exposition sur le thème « Ville : Ré-Inventée ». Ce thème reflète en effet l’histoire de la ville de Łódź, qui, faisant suite au déclin de ses industries historiques, a adopté et mis en place des plans de revitalisation urbaine ambitieux. Le maire a indiqué que l’Exposition constituerait « une opportunité de partage d’expériences entre les villes du monde entier et, pour Łódź, une occasion unique de présenter son approche et sa philosophie urbaines.

M. Loscertales a indiqué que le projet de candidature avait un fort potentiel et qu’il attendait avec impatience la phase d’évaluation du projet afin que « le BIE en sache davantage quant au thème proposé et puisse étudier les aspects techniques du projet d’Exposition ».

La Pologne a déposé sa candidature à l’organisation de l’Exposition Spécialisée le 15 juin 2016 et est, à ce jour, le seul pays candidat. La liste des candidats sera close le 15 décembre 2016, date à partir de laquelle débutera la phase d’évaluation du/des projets.

La France, candidate à l’Exposition Universelle 2025

La France a déposé officiellement, ce jour au Bureau International des Expositions (BIE), une lettre de candidature pour l’organisation de l’Exposition Universelle 2025 dans le Grand Paris. Cette candidature est la première présentée pour l’organisation de l’Exposition Universelle de 2025, Exposition qui fera suite à celle organisée en 2020 à Dubaï (Emirats Arabes Unis) sur le thème « Connecter les Esprits, Construire le Futur ».

Les Expositions Universelles, connues également sous la dénomination officielle d’Expositions Internationales Enregistrées, ont lieu tous les 5 ans. Elles peuvent durer jusqu’à six mois, et les participants internationaux peuvent construire des pavillons sur le site de l’Expo. Le développement du thème de l’Expo a pour but de sensibiliser et de trouver des solutions aux plus grands défis de notre époque. La dernière Exposition Universelle en date avait eu lieu en 2015, en Italie, dans la ville de Milan. Elle avait attiré plus de 21 millions de visiteurs et s’était centrée sur le thème « Nourrir la Planète, Energie pour la Vie ».

La candidature de la France pour le Grand Paris s’articule autour du thème « La connaissance à partager, la planète à protéger ». Dans le cas où cette candidature remporterait la majorité des votes des Etats Membres du BIE, l’Exposition Universelle s’y tiendrait du 1 mai au 30 octobre 2025.

Faisant suite au dépôt de cette première candidature de la France, tout autre Etat souhaitant organiser l’Exposition Universelle 2025 dispose désormais d’un délai maximal de six mois pour soumettre également sa candidature, soit jusqu’au 22 mai 2017, 18h00 (heure de Paris).

A cette date, la liste des candidats officiels sera close et débutera la phase d’examen du/des projet(s). Cette phase comprendra la remise des dossiers de candidature, les Missions d’enquête du BIE, des forums et le vote final de la part des 169 Etats Membres du BIE lors d’une Assemblée Générale réunie en novembre 2018.

Le Secrétaire Général du BIE, Vicente G. Loscertales, a accusé réception de la candidature, indiquant : « La candidature de la France est un acte fondateur déclenchant le compte à rebours de six mois durant lesquels tout autre gouvernement pourra également se déclarer candidat pour l’Exposition Universelle 2025. » M. Loscertales a ajouté « le BIE se réjouit de cette première candidature pour l’Exposition Universelle 2025 et attend avec intérêt d’en savoir plus sur la vision de la France pour l’Expo 2025. »

La France est l’un des pays fondateurs du BIE. Paris a organisé l’Exposition Universelle de 1937, ainsi que cinq Expositions Universelles historiques entre 1855 et 1900. La France a également organisé trois Expositions Spécialisées – Paris 1947, Lyon 1949, Lille 1951 – et une Exposition Horticole à Paris en 1969.

La région Parisienne compte plus de 12 millions d’habitants, et la capitale française est une des villes les plus visitées du monde. Paris figure également sur la liste des candidats à l’organisation des Jeux Olympiques d’Eté de 2024, célébrant 100 ans depuis les derniers JO dans la ville.

Host City 2016 et le futur des grands évènements mondiaux

Le Secrétaire Général Adjoint du Bureau International des Expositions (BIE), Dimitri Kerkentzes, a participé à la Conférence ‘Host City 2016’ organisée les 21 et 22 novembre à Glasgow (Royaume Uni).

Sur le thème « Créer des évènements sûrs et engageants », cette conférence réunissait plus de 50 experts des événements mondiaux spécialisés dans des secteurs aussi variés que la logistique, la sécurité, le marketing ou le branding.

A l’heure où l’ère du numérique transforme les attentes du public, cette évolution crée de nouveaux défis et des opportunités inédites pour l’ensemble des organisateurs et promoteurs d’évènements mondiaux, leur offrant de nouvelles possibilités d’engagement des visiteurs.

Dimitri Kerkentzes, Secrétaire Général Adjoint du BIE

La table ronde “Que peut apporter le futur aux grands évènements mondiaux ? », fut l’occasion pour les intervenants dont M. Kerkentzes, d’échanger autour de thèmes tels que la gouvernance, le legs et l’opinion publique, la sécurité et la communication des grands évènements à l’ère du numérique.

Soulignant l’envergure des Expositions Universelles qui attirent à elles seules plus de visiteurs que tout autre événement mondial, le Secrétaire Général adjoint a indiqué que le BIE se devait de définir un cadre qui protège à la fois les droits des pays et des participants internationaux mais aussi qui garantit la qualité et le succès de ces évènements mondiaux. L’expérience Expo « vise à éduquer et divertir les visiteurs tout en les invitant à explorer un thème donné de manière participative et immersive » précisait M. Kerkentzes soulignant que « l’engagement du public dans une Expo est la clé du succès. Aussi est-il nécessaire de captiver l’attention du public et de l’engager très tôt dans le projet, depuis la candidature à l’Expo jusqu’à son legs. »

Le Directeur des Opérations de l’Expo 2020 Dubai, Simon Clegg, participant également à cette table ronde, a pu illustrer ce propos en offrant aux participants un aperçu de l’expérience de Dubaï qui prépare actuellement la prochaine Exposition Universelle.

Connue comme « le plus important événement de rencontre entre les villes et le sport, les affaires et les évènements culturels », la Conférence Host City réunit chaque année depuis 2014, des Représentants de villes, des organisateurs d’évènements, des fournisseurs et organisations.