Visite du Secrétaire Général du BIE à Malaga

Le Secrétaire Général du Bureau International des Expositions (BIE), Dimitri S. Kerkentzes, s’est rendu à Malaga, en Espagne, dans le contexte d’une éventuelle candidature à l’organisation d’une Exposition Spécialisée en 2027.

Le Secrétaire Général du BIE, Dimitri Kerkentzes (deuxième à gauche) à Malaga

Le Maire de la ville, Francisco de la Torre, qui s’était exprimé publiquement en faveur d’une candidature à l’organisation d’une Exposition Spécialisée à Malaga, s’était rendu à Paris en octobre 2019 pour s’entretenir avec le BIE. A cette occasion, il avait invité le BIE à rencontrer l'équipe en charge de la candidature potentielle et à visiter le site que la ville envisagerait pour l'événement.

Ce site s’étend sur 80 hectares au sein de Buenavista de Campanillas, à l'est de Malaga. Le thème envisagé serait axé sur les défis des villes modernes, associant durabilité à qualité de la vie et répondant aux Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations Unies.

Réunions avec les représentants de la ville et de la région

Capitale de la province éponyme située au sein de la communauté autonome d'Andalousie, Malaga est un centre touristique important et est, avec une population d'environ 570 000 habitants, la sixième plus grande ville d'Espagne. L’Espagne a organisé, sous les auspices du BIE, l'Exposition Universelle 1992 à Séville et l'Exposition Spécialisée 2008 à Saragosse et a une longue histoire de participation aux Expositions.

Afin de se porter candidat à l’organisation d’une Exposition Spécialisée, le Gouvernement d’un État doit se déclarer officiellement auprès du Bureau International des Expositions au maximum 6 ans avant la date choisie pour l’ouverture de ladite Expo. A compter de la date de dépôt de candidature d’un État, tout autre État dispose d’un délai maximal de six mois pour soumettre également sa candidature à l’organisation d’une Exposition Spécialisée pour la même période.

Les Expositions Spécialisées (dont l’appellation officielle est « Expositions Internationales Reconnues ») peuvent avoir lieu entre deux Expositions Universelles. Elles peuvent durer jusqu’à trois mois, doivent se dérouler sur un site d’exposition de 25 hectares maximum et doivent répondre par leur thème à un défi précis auquel l’humanité est confrontée.