EXPO 2000 HANOVRE

Catégorie
Exposition Universelle

Dates
01/06/2000 - 31/10/2000

Thème
Homme – Nature – Technologie

Désignation Officielle
Expo 2000 Hannover

Superficie (ha)
160

Visiteurs
18 100 000

Participants (Officiels)
155



Expo 2000 : une nouvelle importance au thème de l'Expo

Expo 2000 a changé la façon dont les Expos traitent leur thème. Contrairement aux Expos passées qui mettaient en avant les avancées du moment dans la science et la technologie, Expo 2000 s'attacha à développer et à présenter des solutions pour le futur. Pour cela, elle introduit les Zones Thématiques, devenues depuis des éléments clés des Expos. Avant Hanovre, les Expos construisaient des pavillons thématiques mais ils étaient éparpillés dans le site. Expo 2000 les a regroupés dans un même lieu permettant ainsi aux visiteurs de comprendre les enjeux globaux dans lesquels s'inscrit le thème de l'Expo. Les espaces thématiques à Hanovre furent dédiés au Futur du Travail, à l'Environnement, à la Santé et à la Nutrition.

L'intégration des concepts de développement durable dans l'Expo

Suite à la résolution du BIE de 1994 qui stipulait que les Expos devaient prendre en compte l'enjeu de la protection de l'environnement, Expo 2000 écrivit les « Principes de Hanovre » : un guide pour créer un site respectueux de l'environnement. Les participants durent ainsi limiter au maximum l'impact environnemental de leur pavillon et éventuellement prévoir sa réutilisation après l'Expo. Cette approche est cruciale pour les Expos aujourd'hui.

L'importance du dialogue

La mission des Expos est d'être des plateformes de dialogue internationales. Expo 2000 a pris cet objectif à bras le corps en créant la GlobalHouse et le "Global Dialogue". Ce dernier était une série de 10 débats de 3 jours sur des sujets majeurs tels que la santé, le travail, les technologies, la responsabilité sociale et environnementale ou la culture. Lancé en collaboration avec 60 institutions and organisations du monde entier, les débats ont réuni des scientifiques de renom, des décideurs politiques et économiques, des représentants d'ONG ainsi qu'un jeune public, entre 19 et 28 ans. L'objectif était de créer un programme en 10 points pour un futur durable. En ligne avec cette initiative, la GlobalHouse visait à démontrer les bénéfices de la coopération internationale à travers une exposition de 100 projets venus de 50 pays qui mettaient en avant des façons d'assurer une co-existence harmonieuse entre l'Homme, les Technologies et la Nature.

Pavillons Nationaux : beaucoup d'idées « durables »

Cette approche a conduit à la réalisation de pavillons très intéressants. Le Pavillon du Venezuela par exemple, a été construit sans déchets et était complètement réutilisable. Basé sur le concept de tenségrité, le pavillon à membrane s'ouvrait et se fermait comme une fleur. Les pétales se positionnaient selon la météo pour garder au sec ou ensoleiller le pavillon. Un autre pavillon intéressant était celui de Japon. Conçu par Otto Frei, son tunnel courbe était construit presque totalement en papier.

L'Expo permit le développement d'Hanovre

Pour l'Expo 2000, une nouvelle gare fut construite à 500 m. du site, un nouveau réseau autoroutier fut créé, le réseau de tramway fut étendu et un troisième terminal fut ajouté à l'aéroport de la ville. Par ailleurs, l'Expo permit la mondialisation des activités de la Deutsche Messe AG, l'entreprise en charge d'organiser l'Expo.

Twipsy, la mascotte de l’Exposition Universelle 2000 Hanovre, est un personnage abstrait, dont la forme est d’inspiration cubiste. Il illustre le thème « L’Homme – la Nature - La Technologie ».

Son corps multicolore a la forme d’une goutte alors que son visage ressemble à une demi-lune jaune avec un grand nez turquoise. Symbolisant l’humanité, mi-homme, mi- femme, Twipsy porte une chaussure à talon à un pied et une chaussure plate à l’autre. Ses mains à trois doigts sont petite, blanche d’un côté et très grande telle une aile, orange, et en prolongement d’un bras immense, de l’autre.

Son créateur, Javier Mariscal, graphiste espagnol et auteur de bandes dessinées,  le décrit comme venant « d’un passé lointain, comme le Big Bang. C’est une étincelle devenue une étoile, une cellule, un invertébré, un reptile, un oiseau, un mammifère… ».

Twipsy fut le personnage central d’un dessin animé éponyme dont la diffusion commença le 1er novembre 1999. La série comprend 52 épisodes de 13 minutes. Elle fut diffusée dans 90 pays à travers le monde et familiarisa les enfants avec le thème de l’Exposition, révélant les valeurs du monde et offrant des connaissances en lien avec la technologie.