EXPO 1999 KUNMING

Catégorie
Exposition Internationale Horticole de catégorie A1

Dates
01/05/1999 - 31/10/1999

Thème
L'homme et la Nature – Marche vers le 21e siècle

Désignation Officielle
Exposition Internationale d’Horticulture Kunming 1999

Superficie (ha)
218

Visiteurs
9 427 000

Participants (Pays)
70

 

 


L’Exposition Horticole 1999, Expo’99, eut lieu en Chine, à Kunming, sur le thème « Homme et Nature – En marche vers le 21e siècle ». L’Exposition, reconnue par l’Assemblée Générale du BIE le 7 décembre 1994, devait initialement se dérouler à Beijing, mais en 1995, le Gouvernement Chinois décida de choisir plutôt la ville de Kunming, capitale de la Province du Yunnan, région notamment reconnue pour son agriculture et son horticulture, alors en plein développement. Un site d’une superficie de 218 hectares fut sélectionné à 7 kms au nord-est du centre de Kunming, à Haigen, à proximité du Temple d’Or, sanctuaire historique du Taoïsme.

Expo 1999 Kunming

L’Exposition ouvrit ses portes au public le 1er mai 1999, après une cérémonie d’ouverture officielle en présence du Président Jiang Zemin, et dont le gala « The Romance of Heaven on Earth » (« La Romance du Paradis sur Terre ») fut retransmis en direct à la télévision. Première Exposition Internationale reconnue par le BIE à être organisée en Chine, cette Exposition fut l’objet d’une attention particulière de la part des médias nationaux comme internationaux. La mascotte de l’Exposition, un singe rhinopitèque, prénommé « Linling » et le journal hebdomadaire bilingue de l’Exposition, la « Gazette du Jardin » contribuèrent largement à cette visibilité

Sur le site, les visiteurs de l’Exposition pouvaient apprécier l’horticulture chinoise et internationale au cœur d’un lieu vallonné, distribué en différentes zones, reliées les unes aux autres par un réseau de sentiers de 10 kms de long, auquel l’accès était facilité par près de 600 bus électriques. Outre six jardins thématiques particulièrement appréciés des visiteurs - Le jardin de Bambous, le Jardin de Thé, le Jardin des Bonsaïs, le Jardin en Bois, le Jardin des Plantes Médicinales et le Jardin des Fruits et Légumes - les jardins étaient répartis en trois zones principales : Chine, Internationale et sociétés.

Le hall de la Chine de 19 927 m2 constituait le plus grand hall d’exposition couvert, présentant les spécialités horticoles des provinces, régions et villes du pays, ainsi que les entreprises publiques du secteur. Au sein de la Grand Serre aux panneaux photo-perméables et isolée thermiquement, les visiteurs découvraient plus de 1 200 variétés de plantes en provenance de zones tropicales, de zones tempérées et de zones glaciales. Le Hall Homme et Nature traitait quant à lui des problèmes environnementaux et présentait les réalisations et solutions nécessaires pour garantir un développement concerté.

Le thème était ainsi développé non seulement au sein du site, mais aussi via un large programme de conférences internationales et de tables rondes universitaires, axées sur le progrès technologique et la protection de l’environnement.

En matière de participation internationale, l’Expo’99 réunit un total de 70 pays et 26 organisations internationales, 34 d’entre eux y aillant leur propre jardin national. Outre les célébrations de Journées Nationales, de nombreux pays participants y organisèrent des activités culturelles, tel qu’un festival français du vin, des spectacles japonais de théâtre populaire ou des spectacles écossais de cornemuse. Ces évènements venaient alors compléter un vaste programme culturel où figuraient moult spectacles chinois et internationaux au sein des «Century and Performance Plazas », et des représentations quotidiennes du spectacle de lanternes, art traditionnel de la province de Yunnan.

L’Expo’99 ferma ses portes le 31 octobre 1999, après avoir accueilli plus de 9,4 millions de visiteurs. Le site fut ensuite transformé en parc public, connu sous le nom de « Jardin Universel de l’Exposition Horticole ». Il demeure aujourd’hui encore, l’un des espaces de loisirs des plus appréciés et figure parmi les sites les plus visités par les touristes dans la région.