IGA EXPO 1993 STUTTGART

Category
Exposition Internationale Horticole de catégorie A1

Dates
23/04/1993 - 17/10/1993

Theme
Ville et Nature – une approche responsable

Official Designation
IGA Stuttgart 93 – V Internationale Gartenbauausstellung

Area (ha)
64

Visitors
7 311 000

Participants (Countries)
40

 


 

IGA 1993 Stuttgart fut la quatrième Exposition Horticole organisée sous les auspices du BIE à avoir lieu en Allemagne. Reconnue par l’Assemblée Générale du BIE, le 12 décembre 1989, inaugurée le 23 avril 1993 par le Président, Richard von Weizsäcker, l’Exposition accueillit pendant ses six mois, 7,3 millions de visiteurs.

IGA Expo 1993 Stuttgart

L’Exposition se déroulait sur un site à proximité du nord-est du centre-ville de Stuttgart dont le développement constituait l’élément essentiel du projet « U vert » visant à relier plusieurs parcs existants de la ville en créant une ceinture verte. La zone couvrait la bordure nord du bassin de la vallée de Stuttgart et comprenait le Parc Killesberg, Wartberg, le Jardin Leibfriedsche ainsi que le Parc Rosenstein. Le site faisait écho à la stratégie de planification de la ville « Ville et Nature – Une Approche Responsable » et illustrait alors concrètement l’interdépendance entre l’humanité et les plantes au sein de différents environnements.

En rassemblant des parcs existants à la topographie et aux caractéristiques différentes, il permettait par ailleurs aux visiteurs d’apprécier la diversité des jardins, et ce notamment, depuis un monorail qui les surplombait.

En intérieur, des présentations florales eurent lieu au sein de la Société des Foires et Congrès de Stuttgart, sur une superficie totale d’exposition de 105 000 m2. Organisés par thèmes et espèces, plus de 643 exposants contribuèrent à ces expositions incluant notamment bonsaïs, hydro culture ou fleurs pour balcons et terrasses.

Les pratiques, cultures et technologies horticoles allemandes et étrangères étaient appréhendées au sein du site, avec par exemple l’« Université Verte » offrant aux visiteurs des visites guidées et des démonstrations autour de sujets et thèmes spécifiques. La serre de 500m2 de l’Association des Jardiniers de Württemberg permettait également aux visiteurs de découvrir les méthodes modernes de culture tout en présentant le processus de croissance des légumes dans un espace extérieur aux alentours. C’est au cœur de cette zone que « Flori », sculpture de 6 mètres d’un « hibou-fleur » composée de fleurs printanières et estivales, mascotte de l’IGA 1993, était placée pour permettre également aux visiteurs de prendre leurs photos –souvenirs de l’Exposition.

Au sein du parc Rosenstein, 22 pays présentèrent leurs jardins nationaux qui pouvaient tous, être observés à partir d’un pont en bois suspendu de 170 mètres de long reliant le parc au reste du site de l’Exposition. Une mer de tulipes se déversant d’un container maritime dans le jardin des Pays-Bas, un jardin de palmiers inspiré de l’Égypte ancienne, un jardin géométrique indien ainsi qu’une maison de campagne ukrainienne, réplique de celle dans laquelle vécut Gogol, constituaient certains des points forts de la participation internationale.  

L’Exposition disposait par ailleurs d’un programme culturel varié, comprenant des évènements en lien avec la célébration de semaines nationales organisées par les pays participants. Un feu d’artifice organisé le 18 août par la Chine, attira ainsi le plus grand nombre de visiteurs sur le site, avec 300.000 personnes venues assister à cet impressionnant spectacle.

Après la clôture de l’Exposition, ces jardins nationaux furent démantelés afin de rétablir le parc Rosenstein dans son état originel. Certaines participations particulièrement appréciées, telles que les jardins iraniens et les jardins ukrainiens, furent néanmoins déplacées et réinstallées dans d’autres endroits à Stuttgart.

Plus généralement, l’IGA 1993 permit de parachever le projet « U-Vert », et hissa ainsi Stuttgart parmi les villes les plus vertes d’Europe.