FLORALIES EXPO 1969 PARIS

Catégorie
Exposition Internationale Horticole de catégorie A1

Dates
23/04/1969 - 05/10/1969

Thème
Fleurs de France et du Monde

Désignation Officielle
Floralies Internationales Paris 1969

Superficie (ha)
28

Visiteurs
2 400 000

Participants (Pays)
17

 

La France organisa sa première Exposition Horticole – les Floralies Internationales – à Paris en 1969. Reconnue par l’Assemblée Générale du BIE le 9 mai 1968, son thème était « Fleurs de France et du Monde ».

Organisées par la Ville de Paris sous le patronage du Président français, les Floralies 1969 visaient à sensibiliser le public à la Nature et aux mesures à prendre pour la protéger. 

L’Exposition constituait une occasion importante d’accroître le domaine et la qualité des espaces verts ouverts aux Parisiens. Implanté au sein du Bois de Vincennes, le site était à l’origine propriété de l’Armée. Les Floralies avaient dès lors pour but de le transformer en un jardin botanique, ouvert au public de manière pérenne. Le développement du site pour les Floralies comme sur le long-terme fut confié à l’architecte paysagiste Daniel Colin.

Organisé autour d’un bassin de 4 500m2, entouré d’une impressionnante Vallée de Fleurs, le site accueillait des plantes adaptées à chaque saison de l’Exposition, notamment des tulipes, des coquelicots, des roses, des géraniums ou des pensées, Non loin du bassin, le plus grand jardin de plantes aquatiques d’Europe présentait également moult espèces exotiques, telles que des nénuphars venus d’Amérique ou des lotus d’Égypte. Le site de l’Exposition disposait également trois hectares de « pinède » avec ses plantes vivaces, une section industrielle et commerciale, présentant les dernières machines et équipements horticoles ainsi qu’un parc pour les enfants.

Outre les expositions régulières, les cinq mois de l’Exposition dévoilèrent l’évolution saisonnière des plantes au travers de trois principales expositions temporaires, axées autour du printemps (23 avril -4 mai), de l’été (20-29 juin) et de l’automne (26 septembre –5 octobre). Au cours de ces expositions, des évènements culturels spéciaux furent également organisés sur le site alors ouvert jusqu’à 23 heures.

De nombreux pays étaient présents au travers d’expositions individuelles et de jardins, huit d’entre eux, dont le Cambodge et le Japon, en tant que participants officiels. Des journées nationales furent ainsi célébrées en présence de dignitaires tels que la Princesse Paola de Belgique ou le Prince Rainier et la Princesse Grace de Monaco.

Après avoir accueilli 2,4 millions de visiteurs pendant la durée de l’Exposition, le site des Floralies fut converti en Parc Floral, le premier parc public créé à Paris après la Guerre. Le plus grand des quatre jardins botaniques parisiens, le Parc Floral demeure une destination très appréciée des passionnés d’horticulture et du public en général. Tous les ans de nombreux évènements sont organisés au sein du parc, notamment le Paris Jazz Festival, ainsi que des évènements en intérieur, au sein de La Chesnaie du Roy, l’un des pavillons construit pour l’Exposition.