TRIENNALE DI MILANO 1933

Catégorie
La Triennale de Milan

Dates
10/05/1933 - 31/10/1933

Thème
Style - Civilisation

Participants (Pays)
11

Style - Civilisation

Première Triennale organisée sous les auspices du Bureau International des Expositions (BIE), à laquelle l’Organisation octroya la reconnaissance le 27 octobre 1932, soit un an après sa création, la cinquième Triennale ouvrit ses portes le 10 mai 1933.

Après 4 précédentes éditions, cette cinquième Triennale, sous l’influence du Gouvernement Italien de l’époque, faisait la part belle à l’architecture moderne et l’art figuratif, et présentait une vaste collection de fresques et de sculptures, agencée par Mario Sironi. Les participants internationaux étaient pour la plupart présents au sein de l’Exposition des Arts Décoratifs et Industriels, à laquelle moins d’attention était portée. 

La Triennale di Milano 1933 fut la première édition organisée au sein du Pallazzo dell’Arte conçu par Giovanni Muzio et nouvellement construit. Différents espaces au sein de cet édifice furent décorés par les meilleures artistes italiens de l’époque, tels que Massimo Campigli, Carlo Carrà, Felice Casorati, Giorgio de Chirico, Achille Funi, Marino Marini, Arturo Martini and Gino Severini.

La cinquième édition de la Triennale se caractérisait également par l’utilisation pour la première fois, du Parc Sempione comme musée en plein air, avec la construction de 40 structures temporaires. Cet usage deviendra par la suite une marque des Triennales qui suivront.

Ces pavillons temporaires, conçus pour la plupart par des architectes rationalistes, étaient surplombés par un édifice permanent– La Gio Ponti’s Torre Littoria –depuis rebaptisée « Torre Blanca ».

La cinquième Triennale di Milano refléta l’architecture européenne moderne et le Rationalisme italien reconnu et considéré par le Gouvernement italien de l’époque comme avant-garde technique et culturelle du processus national de modernisation.