EXPO 1929 BARCELONE

Category
Exposition Universelle

Dates
20/05/1929 - 15/01/1930

Theme
Industrie, Art et Sport

Official Designation
Exposition Internationale de Barcelone 1929

Area (ha)
118

Visitors
5 800 000

Participants
29


 

L’Exposition Internationale de 1929 se déroule pour la deuxième fois dans la ville de Barcelone et s’inscrit dans le prolongement de la première Exposition qui s’y était tenue en 1888. Organisée sur le thème « Industrie, Art et Sport », cette exposition attire environ 5,8 millions de visiteurs et contribue à revitaliser le caractère déjà moderne de cette capitale régionale espagnole.

L’Expo accueille 29 nations participantes ainsi que des sociétés (participants non officiels) venues, notamment du Japon et des Etats-Unis.

L’idée d’organiser, à nouveau, une Exposition Universelle à Barcelone date de 1905. En effet, à cette époque, l’architecte et militant politique Josep Puig i Cadafalch, publie un article dans le journal local, « La Veu de Catalunya », exigeant une nouvelle vague de modernisation des infrastructures et de l’architecture de Barcelone. Inspiré par l’Exposition de 1888, il lance alors un appel pour que Barcelone accueille une autre Exposition Universelle.

Barcelone : Une Métropole Moderne

Avec l’inauguration officielle de l’Exposition, le 19 Mai 1929, la ville de Barcelone est largement modernisée et de nombreux quartiers connaissent d’importantes rénovations. Le célèbre quartier « Gòtic » est repensé, tandis que des artistes espagnols d’avant-garde tels que Pablo Gargallo, Josep Clarà, et Josep Llimona parachèvent la décoration de la légendaire « Plaza de Catalunya » et y installent une série de statues.

Le faubourg de « Sarrià », qui devient le nouveau centre-ville de Barcelone en 1921, est relié au centre historique de l’Eixample’ par des lignes de chemin de fer souterraines.

Les deux bâtiments monumentaux qui composent la Gare de « França », reconstruite  pour l’Exposition, sont conçus par l’architecte Pedro Muguruza et inaugurés par le roi Alfonso XIII. En outre, de nouvelles avenues asphaltées, munies d’éclairage moderne, sont introduites et les premières lignes de métro sont également mises en service.

Le Site de l’Expo

L’un des plus grands défis de planification de l’Expo consiste à l’époque dans le choix d’un site suffisamment spacieux – de plus de 100 hectares – afin d’y accueillir tous les pavillons et espaces d’exposition. Le parc de ‘Montjuïc’, offrant une vue panoramique sur le port de la ville, est finalement choisi, et réattribué aux municipalités de la ville après avoir été sous contrôle militaire. Le parc est inhabituel pour un site d’Exposition, étant donné qu’il est en pente. C’est ainsi que l’Expo 1929 est la première Exposition Universelle construite sur un terrain en dénivelé.

Les premières phases de développement du site commencent en 1917 et s’étendent jusqu’en 1923. Plusieurs fermes, se trouvant sur le site, sont transformées en jardins par l’architecte français, Jean-Claude Nicolas Forestier. Les palais du Roi Alphonse XIII et de la Reine Victoria-Eugénie, dessinés par Josep Puig i Cadafalch y sont édifiés .

Entre 1927 et 1929, d’autres édifices et pavillons sont construits ou élargis, notamment ceux des célèbres architectes August Font, Enric Saigner et Jean-Claude Nicolas Forestier. L’architecte, Nicolau M. Rubió conçoit également les hôtels situés sur la « Plaça d’Espanya », en face de l’entrée principale du site de l’Exposition. Le village « Poble Espanyol » est construit comme musée de l’Architecture espagnole sur le parc « Montjuic ». Ses 117 bâtiments sont directement inspirés des divers styles architecturaux régionaux. 

Industrie, Art et Sport  

L‘Exposition Universelle 1929 de Barcelone attire 5,800,000 visiteurs du monde entier. L’une des œuvres emblématiques de l’Exposition est la fontaine de jeux d’eau et de lumière « Juego de Agua y Luz », conçue par Carles Buigas. Cette fontaine monumentale comprend de multiples jets d’eau changeant de couleur et dessinant des figures diverses avec l’eau.

Les activités culturelles et de divertissement occupent une place importante à l’Expo 1929, notamment le théâtre, les concerts, l’opéra et les ballets. Les anciennes carrières de Montjuïc sont utilisées pour construire un Théâtre Classique Grec. Les visiteurs peuvent également se divertir dans un parc d’amusement

En outre, de nombreux évènements sportifs sont organisés et font partie intégrante de l’Expo, avec des terrains de tennis, une piscine et un stade spécifiquement construit pour l’occasion et qui accueille des compétitions d’athlétisme et des matchs de football.

L’Héritage

Tout comme la nouvelle infrastructure et le développement urbain dont bénéficie Barcelone en 1929, de nombreux bâtiments et pavillons sont conservés ou reconvertis en lieux culturels après la fermeture de l’Exposition. Nombres d’entre eux sont considérés comme des exemples d’architecture du 20ème siècle, notamment dans les mouvement du classicisme, du modernisme et de l’avant-garde.

Le Palais National, héberge dorénavant le « Museo Nacional de Arte de Cataluña » (MNAC), le palais des Arts Graphiques ; le Musée Archéologique de Catalogne, tandis que le Palais de l’Agriculture est reconverti en « Mercat de les Flors » (ou marché aux fleurs). En outre, la « Feria de Muestra de Barcelona », vaste lieu de concerts, marchés et évènements culturels divers a été créé à partir de trois pavillons de l’Exposition. Le « Pueblo Espanyol» et le Théâtre Grec demeurent également et sont aujourd’hui encore très prisés.

Le pavillon allemand, conçu par l’architecte, Mies van der Rohe , est particulièrement remarqué. Fait de verre, de travertin et de différents marbres, il est démonté après l’Expo. Symbole précurseur du mouvement moderniste, le pavillon a fait l’objet d’attention particulière et d’interprétations successives de la part de nombreuses générations d’architectes. Ainsi, il fut reconstruit entre 1983 et 1986 afin d’honorer son statut d’icône.