21st Century. Design after Design

La XXIème Exposition Internationale de la Triennale di Milano (XX1T), intitulée 21st Century. Design After Design, a eu lieu du 2 avril au 12 septembre 2016.

La Triennale a fait son retour en 2016 après vingt ans d’absence grâce au soutien du BIE (Bureau International des Expositions), du gouvernement italien, de la Ville de Milan, de la Région de Lombardie, de la chambre de commerce de Milan et de celles de Monza et de Brianza.

Le Thème

En tant que pionnière de la promotion des arts et de la recherche sur le design, XX1T a choisi un thème qui a soulevé de nombreuses questions sur le sens du design dans notre monde globalisé. Les principales problématiques adressées à la XX1T étaient :

  • La diffusion des compétences du design à travers le monde
  • La nature de plus en plus transversale du design et l'élimination des barrières disciplinaires entre l'architecture, l'aménagement urbain, le design, le paysage, la communication, etc.
  • La nouvelle relation entre ces différentes compétences

21st Century. Design After Design n’avait pas l'intention de porter son regard sur le futur, mais plutôt de décoder le millénaire qui commence et d'identifier les changements qui portent l’idée même de projet. La préposition After peut être comprise comme un « après », en référence à un projet postérieur ou subséquent au XXème siècle, ou comme « nonobstant », eu égard à un projet qui dure et marque un antagonisme, en dépit de la persistance de conditions imputables au siècle précédent.

La XX1T abordait des questions clés comme la nouvelle « dramaturgie » du projet, qui réside essentiellement dans le traitement des thèmes anthropologiques que la modernité classique a exclus de son champ de compétences (la mort, le sacré, l'éros, le destin, les traditions, l’histoire); la question du genre dans l’élaboration du projet ; l’impact de la mondialisation sur le design ; les transformations ayant entraîné la crise de 2008 et l’entrée dans le XXIème siècle ; les relations entre ville et design ; les rapports entre design et accessibilité des nouvelles technologies de l’information ; et les liens entre design et artisanat.

Le Président de la Triennale, M. Claudio De Albertis explique : « 21st century. Design after Design est un concept très bien articulé, dont les éléments clés peuvent servir de principes fondateurs pour une exposition florissante d'objets tout en étant appréciable pour un large public et une source de réflexion pour les experts, tant par ses aspects économiques et technologiques que culturels et éducatifs».

Pour en savoir plus, le Bulletin annuel (2016) du BIE est dédié au thème de la XXIème Triennale de Milan.