• World_Image_Mix2

    World_Image_Mix2

Expo Universelle 2025

Quatre pays ont déposé leur candidature à l’organisation de l’Exposition Universelle 2025 : La France (pour le Grand Paris), le Japon (pour Osaka), la Fédération de Russie (pour Ekaterinburg), et la République d’Azerbaïdjan (pour Bakou). Les 170 Etats Membres du BIE éliront le pays hôte lors de la 164e Assemblée Générale de l’Organisation en novembre 2018.

 

Les Expositions Universelles, connues également sous la dénomination officielle d’Expositions Internationales Enregistrées, ont lieu tous les cinq ans. Elles abordent des thèmes qui sensibilisent et proposent des solutions aux défis internationaux contemporains. La prochaine Exposition Universelle aura lieu à Dubaï, aux Emirats Arabes Unis, du 20 octobre 2020 au 10 avril 2021 sur le thème « Connecter les Esprits, Construire le Futur ».

 

candidature2025 scheme fr

 

1. Thème proposé

Le thème « Développement du Capital Humain, Construction d'un Avenir Meilleur » est d’importance mondiale. Il vise à avoir un impact sur chaque individu, chaque société et dans chaque pays.

Le capital humain est le potentiel collectif des êtres humains. La somme de leur créativité et de leurs connaissances. Leur talent et leur expérience. Leur ingéniosité et leur promesse.

Le projet de l'Azerbaïdjan pour l'Expo 2025 à Bakou tend à explorer la manière dont les capacités humaines, sous toutes leurs formes, pourraient être appliquées au mieux à tous les aspects de la société au profit de tous.

Les trois sous-thèmes reprennent les trois objectifs de développement durable des Nations Unies :

Talent : L’Avenir de l'Éducation. Le potentiel humain est certes illimité, mais il ne peut se développer que grâce à l’éducation, la culture du talent et l’assimilation des compétences. Le projet de l’Expo 2025 Bakou cherche à améliorer les connaissances mondiales sur la manière d’optimiser le potentiel du capital humain par l’éducation.

Vitalité : L’Avenir de la Santé. La capacité à travailler et à vivre une vie longue, enrichissante et saine constitue un droit humain fondamental et le fondement nécessaire à l'optimisation du potentiel. Le projet de l’Expo 2025 Bakou vise à explorer, selon de nouvelles perspectives, la façon dont la santé du capital humain pourrait être préservée. 

Réalisation : L’Avenir du Travail. Le capital humain cherche à atteindre l’objectif ultime de productivité au sein d’une force de travail. Mais comment le travail productif est-il redéfini dans un monde d’automatisation, et qu’est-ce que cela signifie pour l’avenir de l’emploi ? Le projet de l’Expo 2025 Bakou tend à contribuer à susciter un débat rigoureux, tout en examinant la manière dont les êtres humains se réalisent au plan personnel, collectif et finalement mondial.

 

Bakou, Azerbaïdjan

La candidature présentée par la République d'Azerbaïdjan à l’organisation d’une Exposition Universelle dans la ville de Bakou, porte sur le thème « Développement du capital humain, construction d'un avenir meilleur » pour la période du 10 mai au 10 novembre 2025.

Les informations ci-dessous ont été fournies par le candidat.

3. À propos de Bakou

Bakou, la plus grande ville du Caucase et la capitale de l’Azerbaïdjan, s’étend sur les rives de la mer Caspienne, à la croisée des continents et des civilisations. Véritable passerelle commerciale, politique et culturelle entre l’est et ouest, le nord et le sud, où l’on vit en harmonie depuis des siècles.

Par son architecture éclectique, alliant l’héritage historique de l’est et de l’ouest à des bâtiments contemporains emblématiques, Bakou figure parmi les plus belles villes du monde. Ses hôtels internationaux, ses boutiques exclusives et ses excellents restaurants en font une destination attrayante.

Bakou s’inscrit dorénavant comme ville clé sur le plan mondial. Ouverte et tolérante, elle s’affirme en centre mondial du dialogue et de la coopération interculturels, réunissant régulièrement des dirigeants/leaders politiques, culturels et religieux du monde entier. Bakou accueille également des manifestations internationales telles que le concours Eurovision de la chanson, la première édition des Jeux européens, les jeux de la solidarité islamique, des courses de Formule 1 et la coupe de l’UEFA Euro 2020.

2. Site proposé

Le site proposé pour l’Expo 2025 Bakou serait construit à l’est de la ville. Deux cents hectares de terrain inexploités, situés entre deux banlieues en pleine croissance, deviendraient une extension majeure de la ville, dans laquelle s’intégrerait une infrastructure de transports. Il deviendrait alors le plus récent parc urbain du monde, un lieu authentique et naturel, une valeur ajoutée, à la fois esthétique et attrayante, pour la ville de Bakou.

En écho au thème, « Développement du Capital Humain, Construction d’un Avenir Meilleur », le site devrait offrir des opportunités de réflexion individuelle, d’action collective et d’interconnexion mondiale.

Vu du ciel, le site aurait la forme d'une étoile à huit branches, comme l’emblème national de l’Azerbaïdjan. Les motifs géométriques complexes des tapis d'Azerbaïdjan, de renommée mondiale, seront quant à eux repris dans la conception des places et des espaces de loisirs. Au centre du site, est prévu un bâtiment emblématique : le pavillon national de l’Azerbaïdjan qui devrait servir de point de repère principal pour les visiteurs dans leurs promenades entre les pavillons et les espaces verts.

Le site du projet de l’Expo 2025 à Bakou devrait illustrer la fonction future de l’espace urbain au sein du thème « Développement du Capital Humain, Construction d’un Avenir Meilleur », et deviendrait, après l'Exposition, un héritage architectural permanent pour les résidents et les visiteurs de Bakou.

Dans ce but, le site serait conçu afin de pouvoir se transformer facilement en parc naturel dès la fin de l’Expo et en devenir ainsi le legs tangible. Le pavillon national de l’Azerbaïdjan se convertirait en une exposition permanente, permettant aux visiteurs de découvrir les succès du pays dans les domaines économiques, sociaux et humanitaires depuis son indépendance retrouvée en 1991.