République Τchèque

A travers 1362 mètres carrés d'espace d'exposition, la République Tchèque présentera le dynamisme de sa force scientifique en créant une expérience sensorielle qui mélangera innovations multimédia et installations artistiques, produisant ainsi un véritable « Laboratoire de vie »

 

Rencontre avec Jiří František Potužník, Commissaire Général du Pavillon de la République Tchèque à Expo Milan 2015..

L'eau a une place importante dans le pavillon, pourriez-vous nous expliquer ce choix ?

Jiří František Potužník : Pour la République tchèque, l'eau est plus qu'un symbole: mon pays est le bassin de l'Europe et des dizaines de milliers de courants et de rivières, de lacs naturels et de bassins artificiels, bains thermaux et sources minérales sont ancrés dans nos régions. De plus, l'eau potable est une condition essentielle pour l'agriculture de haute qualité et la production alimentaire. Notre fameuse bière tchèque en est un exemple ! Fournir le monde en eau potable est aussi l'un des sous thèmes d'Expo 2015, donc il était tout à fait judicieux pour nous d'inclure cet élément dans notre exposition.

Innovation est le mot-clé du pavillon. Pourriez-vous nous parler du rôle leader de la République tchèque dans la recherche en biochimie et en nanotechnologie et des projets majeurs que vous présenterez à Expo 2015 ?

La science et la recherche sont des qualités que la République tchèque peut diffuser dans le monde – et en particulier dans le domaine de la biochimie et des nanotechnologies. Les scientifiques tchèques ont fait des découvertes qui ont aidé à résoudre des problèmes majeurs sur tous les continents. L'institut de Chimie Organique et de Biochimie se concentre sur les maladies liées au mode de vie telles que l'obésité ou les maladies cardiovasculaires. Un autre exemple est la compagnie Nafigate qui peut rendre une fibre mille fois plus fine qu'un cheveu humain, grâce au nanospider, une technologie brevetée, ou produire des filtres qui purifient l'air et l'eau et qui fonctionnent rapidement et écologiquement. Nous montrerons aussi les secrets du code génétique de cultures agricoles ou de nouveaux médicaments destinés au bétail qui sont plus efficaces que les antibiotiques.

Une des innovations majeures du pavillon est développée par les étudiants du ČVUT (Université technique tchèque à Prague). Ils ont créé un système multimédia qui mélange haute technologie et botanique. Pourriez-vous nous parlez de ce projet?

Ce projet combine design moderne, haute technologie et savoir-faire en botanique. Il est soutenu par le Ministère de l'Industrie et du Commerce. Son ambition est de célébrer la grande tradition des spectacles audiovisuels que les Tchèques ont présentés aux Expositions Universelles récentes, mais aussi de mettre en avant le potentiel de nos étudiants.

Le système permettra de créer une expérience forte : les visiteurs entreront dans une forêt tchèque, et lorsqu'ils s'arrêteront et feront moins de bruit, des petits robots et une fine optique leur permettront de voir des plantes à un niveau moléculaire. Une fois que l'envoûtement de ce «Laboratoire du silence» disparaîtra, nous espérons que les visiteurs partiront avec le sentiment que l'homme n'est qu'une infime partie de la nature.

Pourriez-vous nous parler du design du pavillon et de l'expérience visiteur ?

Conçu par Chybik + Kristof Associated Architects studio, le pavillon évoque la tradition du fonctionnalisme tchèque (pragmatisme), mais il utilise la technologie moderne et des matériaux durables. L'eau est un élément important du pavillon. Nous avons créé un miroir d'eau devant le bâtiment, donnant ainsi l'illusion que le pavillon est sorti de l'eau.

A l'intérieur, trois zones principales produiront trois expériences. La première, appelée «Les pays des merveilles et des contes de fées» exprimera l'esprit bohème à travers une expérience sensorielle à 360 degrés qui mélangera les quatre éléments avec l'art, le design et la science. Dans le deuxième espace, le «Laboratoire de vie», les visiteurs découvriront un vrai laboratoire où des chercheurs et scientifiques tchèques, ainsi que des artistes, leur présenteront les merveilles du monde submoléculaire à travers l'art et des applications interactives. Le «Laboratoire du silence», le troisième espace, offrira aux visiteurs un spectacle extraordinaire grâce au projet multimédia des étudiants dont nous avons parlé.

Le déplacement des visiteurs sera libre et aisé et le pavillon attractif et accueillant. Il y aura aussi un pub avec de la Pilsner Urquell en pression, un restaurant VIP et une belle vue du site de l'Expo.

Le pavillon est recyclable, avez-vous identifié son usage après l'Expo?

Assemblé par le constructeur modulaire KOMAR, le pavillon est complètement modulable, érigé grâce à quelques mètres cubes de béton. Il disparaîtra du site de l'Expo aussi vite qu'il y a été monté, laissant le terrain et le sol propres. Le pavillon a déjà attiré des investisseurs de République tchèque et d'Italie ainsi que d'autres pays, parce qu'il peut être adapté facilement à un nouveau besoin. Mais la décision finale du nouvel emplacement n'a pas encore été prise.

Voyez-vous l'Expo comme un endroit où partager les meilleures pratiques sur la problématique de la nutrition et où développer de nouvelles relations de coopération avec les pays?

Mon opinion personnelle est que c'est le sens de l'Expo. Je ne suis pas un fan des expositions qui ignorent le thème de l'Expo et se focalisent seulement sur le tourisme ou les activités commerciales. Par conséquent, j'essaie d'établir une coopération plus étroite avec le Centre commun de recherche de la Commission européenne à Ispra (Italie) et d'organiser des ateliers sur d'autres sujets comme la recherche nucléaire et spatiale.

Pour plus d'informations sur la participation de la République tchèque à Expo Milano 2015, visitez le site officiel.