Japon

Milan Expo 2015 – Le Pavillon du Japon

Questions à Mr. Kato Tatsuya, Comissaire Général du pavillion

1. Pourriez-vous nous parler du thème "Diversité harmonieuse" et nous expliquer comment ce thème reflète la politique du Japon en terme de nourriture durable et sûreté alimentaire ?

Les Japonais ont bâti un monde riche en culture culinaire en fusionnant divers éléments (ce que nous exprimons par le mot "wa" en Japonais). Au Japon, nous disposons d'une agriculture, d'une sylviculture et d'une industrie de la pêche diversifiées et diverses, qui sont en harmonie avec la nature. Les plats conçus et préparés au Japon sont équilibrés et utilisent les techniques traditionnelles de fermentation et brassage. Le riz est le constituant principal du régime alimentaire standard. L'art de la table et l'environnement culinaire au Japon ont recours à l'art et la technique avancés utilisés dans de nombreux arts et métiers traditionnels. Partant de cela, le Japon a chois le thème de « Diversité harmonieuse » pour le pavillon du Japon, dans lequel nous présenterons une large palette d'activité de l'agriculture, de la sylviculture, de l'industrie de la pêche et de la nourriture. Nous y présenterons la connaissance et l'art qui sont partie intégrante de la culture et de la nourriture Japonaise.

2. Comment le thème se traduira-t-il dans la conception du pavillon et de l'expérience du visiteur ?

Le contenu de l'exposition, les présentations et les spectacles ont été créés pour permettre aux visiteurs de vivre l'expérience de la découverte du pavillon de façon active comme une source d'inspiration. Nous espérons que les visiteurs comprendront les messages sous-jacents au sujet des solutions possibles proposées aux préoccupations générales et pourront découvrir des idées pour une société durable et harmonieuse dans le futur.

3. Quels sont les projets développés au Japon dans le domaine de la production durable de nourriture et du recyclage que les visiteurs découvriront dans le pavillon ?

L'agriculture, la sylviculture et la pisciculture japonaises ont été maintenues en harmonie avec la nature. Nous sommes convaincus que cela a permis une production alimentaire durable. Considérant l'environnement du Japon – son climat pluvieux et ces zones plates limitées – le riz, produit par les cultures en rizières avec moins d'échecs de replantation, est l'alimentation de base des Japonais. Nous développerons le thème d'une perspective de conservation des ressources, de recherche et de développement de nouvelles technologies. Le thème sera également traité du point de vue de recyclage, tel qu'il est symbolisé dans le mot « mottainai » en Japonais (une mise en garde contre le gaspillage). Cet esprit d'utiliser tous les produits de l'agriculture, de la sylviculture et de la pisciculture comme aliments et de ne rien gaspiller a trouvé son expression dans la culture culinaire japonaise. Ces ingéniosités sont visibles non seulement dans les méthodes de cuisine et les recettes mais également dans les techniques de préservation de la nourriture fermentée et sèches.
Nous espérons que la prise de conscience individuelle et le comportement qui se reflètent dans les mots "itadakimasu" (expression de gratitude avec de commencer un repas), "osusowake" (un sens du partage) et "mottainai" permettront d'apporter des éléments pour apporter des solutions à des questions telles que le gaspillage et la disposition de nourriture.

4. Le message du projet se base sur le fait que les valeurs japonaises de gratitude, de partage et de non gaspillage changeront le monde. Quelle image du Japon souhaiteriez vous laisser dans l'esprit des visiteurs ?

La nourriture japonaise est devenue de plus en plus réputée dans le monde. En Europe, où la tradition de la culture alimentaire est célébrée, on a pu observer la même tendance. En décembre dernier, "washoku", ou la nourriture japonaise, a été intégrée à la liste du patrimoine culturel intangible de l'UNESCO. Cependant, on sait peu de choses sur les aspects de cette culture culinaire qui respecte la nature et qui est étroitement liée à des conventions sociales, par exemple, l'utilisation d'ingrédients frais et divers et de saveurs naturelles, l'importance de l'équilibre nutritionnel, le respect des saisons et sa relation avec les évènements annuels. Nous souhaitons, qu'en informant les visiteurs sur la culture culinaire ancestrale du Japon, le Japon sera un pays plus attrayant qu'ils auront envie de visiter.

5. Voyez-vous dans l'Expo de Milan une opportunité de développer de nouveaux programmes de coopération et de promouvoir cette vision ?

Nous espérons que l'Expo Milano 2015 sera une plateforme qui encourage les échanges avec les visiteurs afin qu'ils puissent découvrir l'alimentation et la culture japonaise, contribuant ainsi au développement des industries correspondantes et aux nouveaux commerces à travers le Japon. Ces nouvelles relations permettraient également de développer les activités des Organisations Non Gouvernementales (de la société civile).
Nous nous réjouissons de recevoir de nombreux visiteurs au Pavillon du Japon.

Regardez la vidéo pour en savoir plus...