1897 Bruxelles

 

La Vie Moderne

Du 10 mai au 8 novembre 1897, la Belgique organise à Bruxelles sa première Exposition Universelle.

L’Exposition Internationale de Bruxelles prit place au sein du Parc, inauguré en 1875, du Cinquantenaire. Le Parc abritait les pavillons des 26 pays participants ainsi que ceux des villes principales de Belgique, et accueillait 10 668 exposants au sein de diverses galeries thématiques.

La galerie des machines était par exemple le lieu d’exposition des dernières innovations techniques de l’époque dont des chaudières, des machines produisant de l’électricité ou de la ventilation alors que d’autres sections étaient entièrement dédiées au progrès de l’économie sociale ou à l’hygiène.

Les principales villes de Belgique sont représentées ; ‘la Ville de Bruxelles’ était présente sous la forme d’un pavillon en Gothique tardif créé par Paul Saintenoy incluant des reproductions des trois statues les plus célèbres de la capitale; le Maneken Pis, le Cracheur et les Trois Pucelles.

Le Parc du Cinquantenaire abritait également une arche en bois levée pour l’occasion, prémices de la célèbre ‘Arcade du Cinquantenaire’ de pierre, édifiée en 1905, et accueillait des lieux de divertissements tel que la « Bruxelles-Kermesse ».

A l’image d’un Bruxelles du XIVème siècle, cette Kermesse réalisée par l’architecte Jules Barbier, constituait la principale animation où déambulaient des acteurs habillés en costume d’époque, où étaient exposées des artistes, et où les visiteurs pouvaient se distraire aux stands de tirs, aux jeux d'adresse, et assister à des concerts ou des représentations théâtrales.

Nouveautés de l’époque, le "soleil électrique" avec ses 4 500 lampes, les nombreuses illuminations ou ‘la salle du Zoographe’, sorte de cinéma d’avant-garde où défilaient des vues animées, réjouissaient les visiteurs.

Afin de démontrer sa puissance coloniale, la Belgique organisait également une Exposition coloniale, entièrement dédiée au Congo, à 15 km du Parc du Cinquantenaire à Tervuren. Celle-ci était reliée au Parc par une avenue et un tramway construits pour l’occasion.

L’Art Nouveau et la modernité belge

Reflet des nouvelles tendances de l’époque, l’Exposition Internationale de Bruxelles fut surtout l’occasion de dévoiler l‘Art Nouveau belge. L’affiche de l’Exposition Internationale, réalisée par Henri Privat-Livemont, utilisant son esthétique Symboliste et Art Nouveau, en fut ainsi l’emblème.

En matière d’architecture, ‘Le Temple des Passions Humaines’, aussi connu en tant que Pavillon Horta- Lambeaux, conçu pour l’Exposition, constituait la première commission du jeune architecte belge, Victor Horta et annonçait les prémices Art Nouveau de l’artiste. Initialement sensé coïncider avec l'ouverture de l'Exposition Universelle, l’inauguration du bâtiment fut néanmoins reportée du fait de désaccords entre l'architecte et le sculpteur.

L’Exposition accueillait des œuvres modernistes de Paul Hankar, Gustave Serrurier-Bovy, Henry Van de Velde, de l’architecte Henri Van Dievoet et de son frère, sgraffitiste, Gabriel.

L’exposition de ces œuvres diffusa cet esprit Art Nouveau, bien au delà des frontières du Royaume. L’architecte autrichien Otto Wagner, alors en visite à l’Expo, est ainsi profondément inspiré par l’Art Nouveau belge et notamment par le style géométrique de Paul Hankar, ce qui influencera la naissance d’une nouvelle esthétique dite Sécessionniste en Autriche.

L’Exposition internationale de Bruxelles est donc l’exposition d’une nouvelle manière de s’exprimer à l’aube du XXème siècle et l’ouverture au monde d’une nouvelle unité entre l’art et la vie.

L’Exposition accueillera six millions de personnes. Les réseaux ferroviaires et de tramway de Bruxelles seront largement développés grâce à l’Exposition Universelle.

Au sein du Parc du Cinquantenaire, seul le Pavillon Horta-Lambeaux demeure aujourd'hui.

En Bref

  • Désignation Officielle: Exposition Internationale de Bruxelles 1897
  • Date: 10.05.1897 - 08.11.1897
  • Thème: La Vie Moderne
  • Catégorie: Exposition Universelle
  • Organisateur: Commissariat Général
  • Visiteurs: 6 000 000
  • Superficie: 36 Ha
  • Participation Étrangère: 27 pays