Le Kazakhstan et le BIE

Le Kazakhstan a rejoint le BIE en 1997 et a été un important participant des Expos depuis, en commençant par Expo Lisbonne 1998. La contribution du Kazakhstan fut récompensée à l'Expo Saragosse 2008 où le pays gagna un prix pour le design extérieur et intérieur de son pavillon. A Shanghai 2010, le pavillon du Kazakhstan attira environ 500 000 personnes.

En 2010, Astana soumit sa candidature pour accueillir l'Expo 2017 et fut élu par les Etats Membres du BIE en 2012 pour organiser l'Expo.

A propos du Kazakhstan et d’Astana

Transition vers une économie verte

Astana est un emplacement idéal pour discuter de la question de l'énergie du futur. Le Kazakhstan, producteur de pétrole depuis 1911, a lancé un plan de transition pour rendre son économie verte d'ici 2050 et devenir un pôle de recherche et d'innovation sur les énergies durables. Basé sur la « Troisième Révolution Industrielle » de Jeremy Rifkin, le Green economy plan kazakh est basé sur 4 piliers : usage et gestion efficaces des ressources, modernisation des infrastructures, amélioration du bien-être de la population et de la qualité de l'environnement et amélioration de la sécurité nationale, notamment la sécurité de l'eau. Expo 2017 Astana est un des nombreux projets clés qui ouvrira la voie à un développement respectueux de l'environnement.

Développement basé sur un dialogue international

Selon le gouvernement national, cette transition vers un futur durable ne peut pas être accomplie sans dialogue international et coopération avec les autres pays sur les questions économiques, politiques et culturelles.

Le Kazakhstan a lancé quatre projets majeurs pour encourager la collaboration globale :

  • Le Forum économique annuel d'Astana qui rassemble experts, représentants d'Etats et PDGs pour discuter des nouvelles opportunités économiques et trouver des solutions aux plus grands défis de notre temps.
  • Le Green Bridge Partnership Program qui a pour but de développer des technologies respectueuses de l'environnement au niveau régional et d'assurer la coopération interrégionale entre l'Europe et l'Asie-Pacifique.
  • Expo 2017 Astana qui accueillera pays, parties prenantes et visiteurs du monde entier pour partager durant 3 mois des idées et solutions sur les Energies du futur.
  • G-Global, une plateforme de discussion numérique entre gouvernements, experts et la société civile conçue pour créer une nouvelle forme de dialogue et de gouvernance globale. Elle a déjà été visitée par plus d'1 million de personnes et 30 000 sont déjà devenues des membres actifs.

Astana

Astana est la Capitale la plus au Nord de l’Asie. Grâce à son emplacement favorable au centre de l’Eurasie, Astana constitue un pôle économique important de transport, de communication et de logistique, et un pont entre l’Europe et l’Asie. La ville est réputée pour son architecture moderne réalisée par des architectes de renom, tels que Norman Foster et Kisho Kurokawa. Depuis qu’elle est devenue la Capitale du Kazakhstan en 1997, Astana a vu sa population tripler et s’élève aujourd’hui à 1 million d’habitants.

Le site

La conception du site est étroitement liée à sa réutilisation après l'Expo. Situé près de l'université de Nazarbayev, le site permettra la création d'un pôle pour la recherche et l'innovation. Tous les bâtiments de ce site seront transformés pour répondre à cette ambition.

Le design : innovant et durable

Le plan directeur du site de 173 ha est en forme de goutte d'eau et les pavillons, au cœur de la goutte, sont disposés en forme d'éolienne, en hommage aux énergies de l'Eau et du Vent. Le site comporte une surface d'exposition de 25 ha avec le pavillon sphérique du Kazakhstan en son centre. Il sera entouré de pavillons internationaux, thématiques et corporate. Le divertissement sera au cœur de l'Expo grâce à un auditorium, à des écrans spectaculaires, au centre d'arts et à des appareils interactifs sur tout le site.

Astana s'est engagée à créer un site durable grâce à l'architecture bioclimatique, aux technologies propres, aux programmes d'efficacité énergétique, au stockage d'eau et au recyclage. L'Expo sera alimentée par des énergies renouvelables telles que l'énergie solaire, éolienne, hydraulique, la biomasse et la géothermie. Tous les bâtiments auront des panneaux solaires, une éolienne de 150 m. sera construite et un grand parce d'éoliennes sera installé dans la région d'Astana.

Les pavillons thématiques

Quatre pavillons guideront les visiteurs à travers le thème et les sous-thèmes de l'Expo:

  1. Le pavillon du « Monde de l'Energie » présentera la situation de l'énergie aujourd'hui. Il explorera les concepts clés tels que la réduction des émissions, le changement climatique et les technologies vertes et renouvelables. Dans le pavillon du Monde de l'Energie, les visiteurs seront les témoins d'expériences en science physique et de démonstrations qui susciteront leur intérêt et stimuleront le débat.
  2. Le pavillon « Energie pour la Vie » a été conçu comme une allégorie de l'équilibre délicat entre la technologie, l'environnement et la vie humaine. Le pavillon présentera une brève chronologie de la relation de l'humanité avec l'énergie à travers les époques et les effets que l'usage de telles technologies a eu sur le développement des sociétés. Le pavillon mettra en avant des solutions pour répondre au changement climatique et à d'autres conséquences de l'impact négatif de l'usage des énergies.
  3. Le pavillon « Energie pour Tous » promouvra le besoin pour chacun d'avoir accès à l'énergie. Le pavillon présentera l'énergie à travers un point de vue éthique et transmettra un message d'engagement et de solidarité : l'accès à l'énergie signifie l'accès au développement.
  4. Le pavillon « Mon Energie Future » a pour but de susciter une prise de conscience et de l'engagement. Il insistera sur l'importance du comportement individuel à travers de nombreuses activités interactives.
  5. La Zone des Meilleurs Pratiques en Energie (eBPa) est le noyau dans lequel des technologies, des projets et des politiques de gestion d'énergie durable seront présentées au public : production d'énergie, stockage, combat contre le changement climatique et amélioration de l'accès à l'électricité dans les pays en voie de développement.

Les événements

Le Forum de l'Energie du Futur

Le Forum de l'Energie du Futur sera une des attractions phares de l'Expo. Il aboutira à l'écriture du Manifeste des valeurs et principes. Le forum animera débats et conférences, ainsi que des panels, symposiums, semaines thématiques et ateliers sur les technologies, les politiques, les stratégies d'innovations et des projets spécifiques sur l'énergie et les meilleures pratiques. Les thèmes traités inclueront la révolution énergétique, les technologies à faible intensité carbonique, les technologies renouvelables, l'accès universel à l'énergie et l'efficacité énergétique dans les villes.

Expositions en plein air, ateliers et installations

Les activités n'auront pas seulement lieu dans les différents pavillons, mais sur tout le site, dans toutes les avenues, les rues et les places. Des expositions sur L'énergie dans les Expositions Universelles et sur le lien entre l'Energie et la société donneront aux visiteurs une intéressante analyse de l'histoire de l'énergie. Des expériences scientifiques sur le feu, la technologie, l'électricité et les ondes électromagnétiques impliqueront les visiteurs dans les processus de création d'énergie. Des installations artistiques exploreront le thème de la Ville durable et mettront en avant des solutions énergétiques telles que la soufflerie et l'énergie solaire.

Programme culturel

Des événements culturels et des spectacles seront organisés chaque jour en intérieur et en extérieur. Spectacles, célébrations, arts de la scènes, concerts, expositions d'arts, productions internes et bien plus encore seront organisés durant les 93 jours de l'Expo. Les activités refléteront également la diversité des pays participants.

Energie du futur – des solutions pour relever un des plus grands défis de l’humanité

Notre monde est arrivé à un tournant dans la consommation d'énergie. D'un côté, la demande d'énergie va continuer à augmenter puisque la population mondiale croit et de nouvelles économies émergent: selon les chiffres du World Energy outlook (Perspectives énergétiques mondiales), la demande d'énergie devrait augmenter de 1/3 d'ici 2035. D'un autre côté, nos principales sources d'énergie, telles que les combustibles fossiles, sont non seulement limitées, mais ont aussi des effets dévastateurs sur l'environnement et de nombreuses parties du monde connaissent déjà les effets du réchauffement climatique. Selon l'Agence Internationale de l'Energie, nous devons réduire l'émission de gaz à effet de serre de 50% d'ici 2050 pour éviter de dépasser la limite des 2°C d'augmentation sur laquelle 100 pays se sont mis d'accord en 2009. Le Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat (IPCC) ne laisse aucun doute: des mesures drastiques doivent être prises maintenant afin de limiter l'émission de gaz à effet de serre.

Maintenant, plus que jamais, nous avons besoin d'une Expo dédiée à l'Energie pour encourager la discussion et la coopération. Avec son thème « Energie du futur », Expo Astana 2017 a pour but de créer un débat global entre les pays, ONG, entreprises et le grand public sur la question cruciale «comment assure-t-on un accès à l'énergie sécurisé et durable pour tous, tout en réduisant les émissions de CO2 ?»

Pour aborder le problème, Astana 2017 a identifié 3 sous-thèmes qui permettent de présenter un état des lieux de l'énergie aujourd'hui, et de mettre en avant des solutions durables et des innovations technologiques :

1. Réduire les émissions de CO2
Développer des technologies énergétiques peu émettrices en carbone et réduire la demande d'énergie peuvent réduire les émissions de C02. Des solutions telles que la capture et le stockage de carbone, la production de technologies renouvelables, l'utilisation de l'hydrogène, le développement de la technologie par la fusion nucléaire et bien plus encore seront présentées, expliquées et expérimentées.

2. Vivre l'efficacité énergétique
Les technologies à haut rendement énergétique, l'éducation, les habitudes, les politiques et les règlementations peuvent avoir un fort impact sur la façon dont l'énergie est consommée. L'Expo présentera des solutions et des meilleures pratiques pour une consommation durable des énergies.

3. Energie pour tous
L'énergie est un besoin fondamental et un droit de l'Homme. Elle est « essentielle pour le développement durable et pour combattre la pauvreté » selon le PNUD. Cependant, 20% de la population mondiale n'a pas accès à l'électricité et 40% utilise encore la biomasse pour cuisiner. On estime que 36 milliards de dollars permettraient l'implantation de bonnes installations pour l'électricité et la cuisine à travers le monde. Expo Astana 2017 mettra en avant les solutions qui pourraient être développées dans les régions les moins électrifiées du monde, comme les systèmes d'énergie décentralisés.

Tous les participants (pays, ONGs, entreprises, etc.) qui auront un espace au sein de l'Expo devront aborder le thème en choisissant au moins 2 des angles suivants :

  • Recherche scientifique sur l'énergie du futur
  • Technologie de pointe
  • Gouvernance
  • Modèles commerciaux innovants
  • Changement de valeurs et innovation sociale

Le Manifeste des valeurs et principes – le legs intellectuel de l'Expo
L'Expo permettra aux gouvernements, aux organisations, aux écologistes, au secteur des affaires et à celui des consommateurs d'écrire ensemble des directives et recommandations pour répondre aux défis globaux. Ecrit sous la forme d'un Manifeste, ces directives auront pour but de promouvoir un nouveau code sur les innovations sociales et technologiques requises pour aborder le problème de l'énergie.

Durant les années précédant l'Expo, des réunions préparatoires et 3 symposiums auront lieu pour explorer le thème de l'énergie du futur et commencer à préparer les lignes directrices du Manifeste. Durant l'Expo, les débats et conférences animés par le Forum de l'Energie du Futur détermineront le contenu de base du document.

Les problèmes abordés par le Manifeste seront :

  • La gestion de l'énergie comme ressource qui affecte nos vies et l'environnement
  • Le thème et les sous-thèmes de l'Expo
  • La promotion d'un futur énergétique démocratique durable et responsable
  • Le besoin d'aborder la problématique de l'énergie à travers la collaboration