A l’Expo 2017 Astana, 6 projets sélectionnés pour le Prix BIE-Cosmos

Six projets à but non lucratif ont été retenus pour le Prix BIE-Cosmos, organisé en partenariat avec la Fondation Expo ’90 et l’Expo 2017 Astana.

Ce prix récompense des initiatives à but non lucratif émanant de la société civile réalisées dans un domaine en lien direct avec le thème de l’Exposition « Energie du Futur ».

Ces six projets sont mis en avant au sein du Pavillon des Meilleures Pratiques Energie de l’Expo 2017 Astana, renforçant ainsi la visibilité internationale de leur cause. Un jury international composé de membres nommés par le BIE, l’Expo 2017 Astana et la Fondation Expo’90 sélectionnera le lauréat qui se verra récompenser d’une dotation de 20 000 euros. L’annonce du lauréat sera faite le 9 septembre à l’occasion de la Journée du BIE, la veille de la clôture de l’Expo 2017.

Les six projets retenus proviennent de six pays différents et œuvrent à la promotion de fours (cuiseurs) solaires au Burundi (ASEPE), à l’utilisation d’énergie solaire pour alimenter une école technique en République Démocratique du Congo (OCEAN), à la conception et construction de capteurs économiques d’énergie solaires au Lesotho (NUL), au développement d’initiatives écologiques dans un centre de réhabilitation en Lituanie (Foyer communautaire), à l’amélioration de l’efficacité énergétique par la recherche en Roumanie liée à l’utilisation d’une bactérie photosensible (UMPH) ainsi qu’au stockage de l’air compressé en tant que source d’énergie dans un projet d’ingénierie en Espagne (Ingénieurs Entrepreneurs Energéticiens).

Le Prix BIE-Cosmos est le fruit d’un partenariat entre le Bureau International des Expositions (BIE) et la Fondation Expo ’90, créée pour commémorer l’Exposition Internationale d’Horticulture de 1990 organisée à Osaka, Japon. Depuis 2008, ce Prix est décerné à l’occasion de chacune des Expositions Universelles et Spécialisées, à des projets en lien direct avec le thème de l’Exposition afin d’encourager la participation citoyenne. Chaque Prix constitue un soutien financier à un projet dont le développement fait partie intégrante du legs citoyen de l’Expo.

Lors de l’Exposition Universelle Expo 2015 Milan, dont le thème était “Nourrir la Planète, Energie pour la Vie”, le Prix BIE-Cosmos avait été attribué au projet « Un régime alimentaire nutritif et un futur durable pour les enfants d’Haïti », présenté par l’ONG CESAL.

Les projets présélectionnés pour le Prix BIE Cosmos 2017 sont :

 

ASEPE - Burundi

L’Association Ensemble pour la Protection de l’Environnement (ASEPE) est une ONG du Burundi dont le but est de promouvoir la prise de conscience écologique et la protection de l’environnement. Cette ONG vise à soutenir l’utilisation de fours (cuiseurs) solaires à Kamenge, un quartier populaire de Bujumbura, afin de diminuer la consommation du bois de chauffe et par conséquent, la déforestation. De fait, ce projet propose un accès durable à l’énergie dans une zone dans laquelle l’accès à l’électricité est réduit. 

OCEAN -  République Démocratique du Congo

L’Organisation Concertée des Ecologistes et Amis de la Nature (OCEAN) est une ONG dont l’objectif est d’allier équilibre écologique et développement socio-économique. Il a pour but d’installer des panneaux solaires afin de fournir de l’énergie propre et sûre à l’Institut Kitomesa, une école technique de la banlieue de Kinshasa, qui n’est alimentée en électricité qu’en moyenne 2 à 3 fois par mois. Le projet tend également à diminuer la pollution et la déforestation en contribuant à une plus large diffusion de l’utilisation de l’énergie solaire au sein du pays.

NUL – Lesotho (Université Nationale du Lesotho)

Le Département de physique et d’électronique de l’Université Nationale du Lesotho (NUL) œuvre à promouvoir la production locale et à bas coût de capteurs solaires plans. Son projet consiste à fournir de l’énergie dans les zones rurales du Lesotho en formant à la conception et à la production de panneaux solaires et en utilisant les ressources disponibles localement. Le recours à l’énergie solaire dans ces zones où la pauvreté est très répandue et où la paraffine et le bois sont utilisés pour produire l’énergie nécessaire à la purification de l’eau, au chauffage et à l’éclairage, répondrait aux conséquences néfastes sur le développement et en matière de santé de l’utilisation de telles sources d’énergie.

Foyer communautaire - Lituanie

Le foyer communautaire au sein du village de Panura, en Lituanie, prodigue à titre gracieux des consultations et un accompagnement à la réhabilitation de personnes ayant souffert ou souffrant de toxicomanie ainsi qu’à leurs familles. L’association travaille en partenariat avec la communauté scientifique Lituanienne en vue d’établir une ferme biologique de plantes aromatiques qui jouirait d’un dessiccateur solaire intégré. Le foyer communautaire développe également un système de stockage d’énergie électrique et a construit des bâtiments à haute efficacité énergétique certifiés par le Passivhaus Institut.

Université de Médecine et de Pharmacie - UMPH, Cluj-Napoca – Roumanie

L’Université de Médecine et de Pharmacie, Cluj-Napoca est l’une des universités les plus reconnues en Roumanie effectuant des recherches dans un nombre croissant de domaines ciblés. Les chercheurs de l’Université ont mis au point un projet d’énergie renouvelable, utilisant une bactérie photosynthétique se trouvant dans la plupart des milieux terrestres : la cyanobactérie. Ce projet prévoit l’utilisation de panneaux solaires hybrides capables de générer davantage d’électricité que les panneaux solaires standards grâce à la captation de l’énergie produite par la bactérie.

Ingénieurs Entrepreneurs Energéticiens - Espagne

Les Ingénieurs Entrepreneurs Energéticiens sont un groupe d’ingénieurs en technologie industrielle de l’Université de Vigo en Espagne. Leur projet est axé sur le stockage d’énergie propre pour remplacer les carburants combustibles et fossiles. Ce nouveau système de stockage est basé sur l’énergie potentielle de l’air compressé, qui une fois libéré en utilisant un moteur à air, produit de l’énergie. Ce système serait particulièrement utile pour la production d’énergie dans des zones retirées.