Le projet de candidature de Paris à l’Exposition Universelle 2025 fait son tour de France

Le comité consultatif d’ExpoFrance 2025 débute une campagne en régions afin d’informer, de mobiliser autour de la candidature de la France à l’organisation de l’Exposition Universelle 2025. Un premier tour de France regroupe seize villes. Elles accueilleront pendant trois jours chacune une exposition itinérante qui débutera à Marseille le 18 février et s’achèvera le 05 juin à Tours.

Au cours d’une intervention télévisée, l’an dernier, le Président de la République Française avait témoigné l’intérêt de la France à organiser une Exposition Universelle indiquant « Nous avons besoin de grands évènements ».

Les simulations macro-économiques réalisées pour le compte du Comité consultatif indiquent, en effet, qu’une Exposition Universelle à Paris en 2025 accueilleraient entre 40 et 60 millions de visiteurs, aurait des retombées économiques de 23,2 millions d’euros et génèrerait 160 000 nouveaux emplois.

Paris a déjà organisé 6 Expositions Universelles en 1855, quatre ans seulement après la toute première Exposition Universelle qui s’était tenue à Londres, puis en 1867, 1878,1889, 1900 et 1937.

2025 paris

Les résultats des derniers sondages nationaux, publiés la semaine dernière, montrent qu’une grande majorité des Français interrogés seraient favorables à la tenue d’une Exposition Universelle. Une pétition sur le site ExpoFrance2025 a, quant à elle, d'ores et déjà recueilli plus de 13.100 signatures.

Paris est l’une des destinations touristiques les plus visitées et appréciées au monde. La capitale française est également sur la liste des candidats potentiels à l’organisation des Jeux Olympiques de 2024 qui commémorerait le centième anniversaire des derniers Jeux organisés par la ville.

A ce jour, le Bureau International des Expositions n’a pas encore reçu de candidature officielle pour l’Exposition Universelle 2025. Afin de se porter candidat à l’organisation d’une Exposition Universelle, le Gouvernement d’un Etat doit se déclarer officiellement au maximum 9 ans et au minimum 6 ans avant la date choisie pour l’ouverture de ladite Expo. A compter de la date de dépôt de candidature d’un Etat, tout autre Etat dispose d’un délai maximal de six mois pour soumettre également sa candidature à l’organisation d’une Exposition Universelle pour la même année.