La France notifie officiellement au BIE le retrait de sa candidature à l'Exposition Universelle 2025

Le Gouvernement français a formellement notifié au Bureau International des Expositions (BIE) le retrait de sa candidature à l’organisation de l’Exposition Universelle 2025 au sein du Grand Paris.

Dans une lettre datée du 4 février, le Premier ministre Édouard Philippe informe le Secrétaire Général du BIE, Vicente G. Loscertales, de sa décision indiquant : « le modèle économique proposé par le porteur du projet ne présente pas les garanties de solidité nécessaire pour écarter tout risque financier pour le contribuable français ».

Le Secrétaire Général du BIE, Vicente G. Loscertales a dès lors déclaré : « le BIE prend note de la décision du Gouvernement français de retirer sa candidature à l’organisation de l’Exposition Universelle 2025. Le processus de candidature entre désormais dans une nouvelle étape avec trois candidats en lice : le Japon (Osaka), la Russie (Ekaterinburg) et l’Azerbaïdjan (Bakou). »

Les 170 États Membres du BIE éliront le pays hôte de l’Exposition Universelle 2025 en novembre 2018, lors de la 164e Assemblée Générale de l’Organisation.