EXPO 1981 PLOVDIV

Catégorie
Exposition Internationale Spécialisée

Dates
14/06/1981 - 12/07/1981

Thème
La Chasse

Désignation Officielle
Exposition Cynégétique Mondiale, Plovdiv 1981



La Chasse, L’Homme et la Nature

Si l'organisation d’expositions cynégétiques remonte à la fin du XIXème siècle, l'Expo 1981 à Plovdiv, Bulgarie, fut, après celle de 1971 à Budapest, la deuxième et dernière exposition cynégétique à ce jour organisée sous les auspices du BIE.

L’Expo 1981 fut par ailleurs la première Exposition dite « spécialisée » faisant suite aux nouveaux règlements établis par le BIE en 1972. Auparavant les Expositions organisées sous l’égide du BIE étaient classées en tant qu’Expositions « Générale » ou « Spéciale ».

L’Exposition Spécialisée 1981 abordait sous le thème de la chasse, les relations entre l'Homme et la Nature. Ce traitement du thème incluant une approche écologique fait de cette Expo l'une des premières expositions cynégétiques à aborder l’environnement et la gestion des ressources naturelles.

L'Exposition eut lieu sur le site de la Foire Internationale de Plovdiv et réunit soixante et un pays participants. Au sein de 34 pavillons, ces derniers y exposaient leurs savoir-faire, équipements et trophées. Des activités étaient organisées quotidiennement, dont des concours de chien de chasse, des compétions équestres, de pêche, de tir, ainsi que des démonstrations de fauconnerie. Un festival du film dédié à la nature avait également lieu dans le cadre de l'Expo.

Symposium scientifique et colloques

Pendant cinq jours, des représentants des organismes scientifiques internationaux se sont réunis à Plovdiv dans le cadre de l’Exposition afin d’évoquer la protection et l'utilisation rationnelle des ressources naturelles.

Sous le thème « Le gibier et l'environnement », un symposium était organisé et se déclinait en deux sous sections : "L’agriculture, la forêt et le gibier" et "la sécurité dans la production du gibier“.

En se basant sur l’expérience de nombreux pays, les scientifiques y ont notamment souligné l’efficacité de la mise en œuvre d’approches incluant la gestion durable de l’élevage du gibier, l'acclimatation de nouvelles espèces d’animaux, et l'élevage d’espèces hybrides résistant aux influences néfastes de l'environnement (bruit, pollution de l'air et changement d’habitat).

Le symposium rappelait ainsi l’idée que l’Exposition devait mettre l'accent sur l'obligation de protéger et de préserver la biodiversité, en concluant – « la vie sur terre est entre nos mains »

Parallèlement à ce symposium, plusieurs tables rondes furent organisées, traitant par exemple de la médecine vétérinaire ou encore de l’alimentation animale.

Trophées

Plus de 12.000 trophées comprenant des cornes et des peaux d’animaux des 100 dernières années furent présentés au public et furent l’objet de récompenses par le biais de Grand Prix décernés dans diverses catégories.

L'évaluation de ces trophées fut bien plus qu’une simple classification, basée sur un système de points, puisqu’elle servit également de base aux observateurs afin d’obtenir des informations quant à la population des espèces, la génétique, la reproduction et les changements environnementaux.

Héritage

Deux autres expositions spécialisées furent ensuite organisées à Plovdiv en 1985 et 1991, toutes deux sur le même site que l'Expo 1981 : la Foire internationale de Plovdiv. Celles-ci seront alors dédiées aux jeunes inventeurs.