EXPO 1961 TURIN

Catégorie
Exposition Spéciale

Dates
01/05/1961 - 31/10/1961

Thème
Célébration du centenaire de l’unité Italienne

Désignation Officielle
Exposition Internationale du Travail – Turin 1961

Superficie (ha)
50

Visiteurs
5 000 000

Participants (Pays)
19



En 1961, l’Italie organisait l’Exposition Internationale du Travail dans la ville de Turin afin de célébrer le centenaire de sa réunification. Capitale de l’Italie en 1861, l’Important centre industriel avait déjà organisé une Exposition, en 1911, pour commémorer le 50ème anniversaire de l’unification italienne.

L’Exposition Internationale du Travail 1961 présentait les réussites et progrès de la civilisation au cours du dernier siècle.

Afin de rendre la science et la technologie plus accessibles au grand public, chaque pays y était invité à présenter son propre thème, choisi parmi une sélection de réalisations sociales et techniques ayant eu lieu au cours des 100 dernières années.

Le Site

L’Expo 1961 se déroula au sein du Palazzo del Lavoro (Palais du Travail), conçu pour l’occasion par les architectes Luigi et Antonio Nervi. Le Palais, composé de 16 colonnes imposantes de 26 mètres de hauteur, abritait dans sa partie centrale les expositions italiennes alors que les sections périphériques étaient dédiées aux participants internationaux. Symbole des méthodes modernes de travail et de construction, à travers ses hautes colonnes, son sol, et ses façades de marbre, de ciment, d’acier, et de verre, le Palais accueillait les différentes sections séparées par des panneaux miroirs en acier inoxydable.

Outre le Palais du Travail, des remontées mécaniques et un monorail Alweg de 1,2 km de long furent construits pour l’occasion. Le monorail de 38 tonnes - composé de trois wagons de chacun 6 rangées – pouvait atteindre une vitesse maximale de 90km/h et transporta 500 000 visiteurs.

Quant aux remontées mécaniques aux couleurs vives, elles permettaient aux visiteurs de se déplacer facilement entre le site de l’Expo et le Cavoretto Europa Park, conçu peu de temps avant l’Expo sur les collines surplombant la ville de Turin.

Les Présentations

Dix-neuf pays participèrent à l’Exposition. Les 6 membres de la Communauté Européenne de l’époque présentèrent une exposition commune sur le thème des « Sources d’Energies », montrant comment les nouvelles technologies permettaient une meilleure utilisation des ressources énergétiques. Au-delà du charbon, gaz, pétrole, solaire et nucléaire, l’Exposition présentait également des stations hydrographiques, des plans de la première centrale marémotrice (en cours de construction à l’époque), et une reproduction de mine moderne.

La section britannique, axée sur le progrès scientifique, présentait un large éventail de réalisations allant des transports à l’énergie nucléaire. Les Etats-Unis avaient, quant à eux, choisi de mettre en valeur « Les progrès technologiques dans l’industrie », illustrant les progrès réalisés dans le domaine de la communication tels que l’impressionnante maquette représentant par des flashs de lumière le traitement des images et du son par le cerveau humain.

Dans la zone de divertissement, les visiteurs pouvaient également apprécier au sein d’un pavillon d’une capacité de 1000 personnes, le célèbre Circarama Fiat, un procédé cinématographique de projection circulaire 360° développé par Walt Disney, projetant un film de célèbres sites et monuments italiens, réalisé par Elio Piccon. Le Palazzo del Lavoro quant à lui, diffusait des films dans deux théâtres équipés de larges écrans spécialement conçus pour l’occasion utilisant un système de traduction simultanée en 4 langues.

A proximité du Palazzo del Lavoro, avait lieu également l’Exposition Nationale Italia’61 reliée à l’Exposition par le biais des remontées mécaniques et du monorail.

L’Héritage

Après la clôture de l’Expo en octobre 1961, le monorail Alweg devait initialement être prolongé de 12km et servir de transport public . Le projet fut abandonné en 1963 ; des stations furent reconverties, telles que celle du Nord, aujourd’hui devenue l’Hôpital pour enfants Regina Margherita.

Le Palazzo del Lavoro est actuellement en cours de rénovation dans le cadre d’un grand complexe et devrait devenir une galerie commerciale, qui ouvrirait ses portes à l’automne 2019.