EXPO 1958 BRUXELLES

Catégorie
Exposition Universelle (Exposition de première catégorie)

Dates
17/04/1958 - 19/10/1958

Thème
Bilan pour un Monde plus Humain

Désignation Officielle
Exposition Universelle et Internationale de Bruxelles - Wereldtentoonstelling Brussel 1958

Superficie (ha)
200

Visiteurs
41 454 412

Participants (Pays)
39



Le début d'une nouvelle ère

En 1958, les traces de la Seconde Guerre Mondiale commencent à s’estomper, la Communauté Economique Européenne vient d’être créée, Spoutnik est en orbite, les innovations technologiques surgissent les unes après les autres, la société de consommation est en train de naître et la population croit à l’aube d’une période de paix, de prospérité et de progrès.

Transition vers un nouveau type d'Expos

Expo 1958 a marqué un tournant dans l’histoire des Expos. Si l'Expo était encore influencée par les Expos passées et la mise en avant du prestige national notamment à travers la présentation des territoires coloniaux belges ou « La Petite Hollande », elle remit en question l'éloge inconditionnelle du progrès technique.

Après Expo 1958, dont le thème principal était « Le Progrès et l'Homme», toutes les Expositions auront à coeur de mettre l'homme au centre de l'événement et non plus la technologie en tant que telle.

Une Expo pleine d'innovations

Les experts ont souligné le haut niveau des nouvelles technologies présentées à l’Expo telles que Spoutnik, des maquettes de centrales nucléaires, des instruments spéciaux et des composants fabriqués avec des matériaux synthétiques, des automates, des nouveaux moteurs et des ordinateurs. L'architecture aussi a fait preuve d'innovation avec l’utilisation, par exemple, du béton armé précontraint (le pavillon Philips de Le Corbusier) ou des murs suspendus par le plafond (pavillon Français).

L'Atomium

La liste des attractions architecturales serait incomplète sans l'Atomium - pavillon principal et icône d’Expo 1958. Cette structure originale et unique au monde n'était pas destinée à survivre au-delà de l'Expo mais sa popularité et son succès en firent rapidement un point de repère emblématique pour Bruxelles, puis un symbole à l'échelle internationale.