TRIENNALE DI MILANO 1951

Catégorie
La Triennale de Milan

Dates
12/05/1951 - 05/11/1951

Thème
Marchandise - Standards

Participants (Pays)
13

 

Marchandises - Standard

La neuvième édition de la Triennale di Milano fut reconnue par le BIE le 7 juin 1950. Organisée sur le thème « Marchandises - Standard”, de mai à novembre 1951, ses thématiques et ses objectifs étaient fragmentés afin de refléter les changements rapides en cours à cette époque.

De nombreux intellectuels italiens de renom y participèrent. Belgioioso, Peressutti et Max Huber organisaient une exposition intitulée « La Forme de l’Utile » pour y présenter des produits industriels. Giulio Carlo Argan et Mario Labò, entre autres, développaient une exposition historique sur l’architecture tandis que Rogers, Gregotti et Stoppino réalisaient l’exposition « L’Architecture, la Mesure de l’Homme ». En outre, une exposition sur l’urbanisme était organisée sous l’égide de Giovanni Astengo.

Nizzoli, Baldessari, Gardella, Viganò, Lingeri, Caccia Dominioni, Ponti, Daneri, Figini, Albini, De Carlo, Samonà et de nombreuses autres personnalités contribuèrent également au développement d’autres sections, témoignage de l’engagement de l’intelligentsia italienne contemporaine de l’époque. Parmi les plus intéressantes contributions figuraient les travaux de Lucio Fontana, auteur de l’extraordinaire « Sculpture Lumineuse », tube de néon et transcription spatiale de la nouvelle esthétique faite de formes lumineuses à travers l’espace, qui surplombait le grand escalier du Palazzo dell'Arte.

Parmi les participants internationaux, le Musée D’Art Moderne de New York créa notamment une exposition sur l’architecture et l’urbanisme, et déploya, au sein d’une structure expérimentale du Groupe BBPR, une exposition dédiée au Design Américain.