EXPO 1949 PORT-AU-PRINCE

Catégorie
Exposition Universelle (Exposition de deuxième catégorie)

Dates
08/12/1949 - 08/06/1950

Thème
Le festival de la Paix

Désignation Officielle
Bicentennial International Exhibition of Port-au-Prince, 1949-1950

Superficie (ha)
24

Visiteurs
250 000

Participants (Pays)
15



Un Festival de la Paix

L’Exposition Universelle de Port-au-Prince fût organisée sur le thème ‘Le Festival de la Paix’, par le gouvernement Haïtien présidé par Estimé Dumarsais. Elle avait pour but de développer l’industrie touristique en Haïti et d’attirer l’attention internationale sur l’île.

L’aménagement du bord de mer

L’Exposition, à l’occasion de la commémoration du 200ème anniversaire de la ville de Port-au-Prince, était une occasion de moderniser la capitale et permit de développer la côte maritime du golfe de la Gonâve.

Dans le cadre des préparatifs pour l’Expo, le gouvernement de Haïti créa un Ministère du Tourisme en septembre 1947, afin de lancer des campagnes de communications aux États-Unis et en Amérique latine. Une douzaine d’hôtels furent construits pour accueillir les touristes, et des investissements furent faits par le gouvernement à la fois dans la rénovation et l’assainissement. Ainsi, le site de l'Expo fût-il construit sur une étendue de 24 hectares le long de la baie de la Gonâve, en lieu et place d’un bidonville.

Avec ses palmiers et ses bâtiments modernes, le site de l’Expo composait un nouveau quartier de la ville, rapidement surnommé la « Little World’s Fair » (« la Petite Exposition universelle ») par le magazine ‘Américain Life’.

Les travaux furent supervisés par August Ferdinand Schmiedigen, un architecte new-yorkais qui avait déjà travaillé pour les Expositions Universelles de Paris 1937 et de New-York 1939-1940. Sur le boulevard, nommé en l’honneur du Président des États-Unis Harry S. Truman, divisant le site de l’exposition, étaient érigés des bâtiments Art Nouveau, ornés de fresques colorées représentant la vie haïtienne. Ces pavillons furent ensuite reconvertis en bâtiments officiels du gouvernement.

Une vitrine de la vie haïtienne

La section nationale ainsi que le pavillon de l’agriculture, des beaux-arts et du folklore de l’Exposition furent inaugurés le 8 décembre 1949. La section internationale, quant à elle, ne fût ouverte au public qu’à partir du 12 février 1950. De nombreuses statues et sculptures parsemèrent les vingt-six terrains de la zone haïtienne, ayant pour pièce maîtresse, une splendide fontaine musicale.

Les deux cent cinquante mille visiteurs de l’Expo purent admirer les jardins botaniques, l’aquarium et ses poissons tropicaux ainsi que le parc ‘Les Palmistes’, qui proposait un carnaval de rue, une grande roue et des représentations du cirque Ross Manning. L’île de Haïti fût particulièrement fière de présenter son patrimoine culturel durant l’Expo, avec des performances de danse folklorique dans l’amphithéâtre Vaudou ou d’impressionnante collection d’objets culturels.