EXPO 1904 SAINT-LOUIS

Catégorie
Exposition Universelle

Dates
30/04/1904 - 01/12/1904

Thème
Célébration du centenaire de l’Achat de la Louisiane

Désignation Officielle
Exposition Universelle de Saint-Louis 1904

Superficie (ha)
500

Visiteurs
19 694 855

Participants
60



La célébration du centenaire de la rétrocession de la Louisiane

L’Exposition Universelle de 1904, aussi nommée Louisiana Purchase Exposition, fut organisée à St Louis en commémoration du centième anniversaire de la rétrocession de la Louisiane aux Etats-Unis. L’Expo, située entre les bois de “Forest Park” et l’ouest de la ville de St Louis, s’étendait sur une superficie de 500 hectares, soit l’un des trois plus grands sites de toute l’histoire des Expositions Universelles.

Le site de l’Expo était si grand qu’il fallait une semaine pour en faire le tour: 1500 bâtiments, 75 km de sentiers et de voie ferrée furent construits sur le site. Pour accueillir les visiteurs, les compagnies de trains développèrent des tarifs spéciaux et la capacité des hôtels de la ville de St Louis durant l’Expo était alors la plus grande de tout le pays.

Prévue initialement pour 1903, l’ouverture de l’Expo dut être retardée d’un an pour mettre en œuvre les derniers préparatifs. L’Expo ouvra alors ses portes le 30 avril 1904.

Ce retard permit néanmoins d’accueillir davantage de participants internationaux ; soixante pays furent ainsi présents, dont la Chine, qui participait de manière formelle, pour la première fois, à une Exposition Universelle.

“The Pike”

Le “Pike” était une étendue de 2km sur le site de l’Expo où se situaient la plupart des attractions et divertissements, à la fois éducatifs et distrayants. Ainsi le public pouvait y voir des défilés de mode parisienne, une reproduction de la grande inondation de Galveston, ou encore s’y promener dans des reproductions des villes de Constantinople ou du Caire.

Les pavillons internationaux étaient en effet bien souvent des reproductions de monuments mondialement célèbres ; la France s’exposait par exemple dans une réplique du Trianon de Versailles.

Prouesses architecturales et pavillons mémorables

Construit en forme d’étoile à 5 branches surplombée d’une coupole, le Pavillon du Texas fut l’un des pavillons les plus mémorables de l’Exposition. L’entrée pour les visiteurs se composait d’une volée de marches de 8 mètres, et chaque branche de l’étoile était ornée de colonnes et terrasses.

La salle des fêtes « Festival Hall » se distinguait quant à elle par le fait qu’elle était surmontée par la plus large coupole au monde. Festival Hall était également animé par des jets d’eau alimentant la Fontaine de la Liberté ornée de statues symbolisant la Liberté, le Génie, et l’Inspiration.

Le Palais de l’Agriculture était le bâtiment le plus large de l’Expo et se démarquait quant à lui par ses structures insolites réalisées en produits alimentaires, telle que la statue de la Louisiane faite de sucre, la statue du président Roosevelt faite de beurre, ou encore la reproduction d’un phare haut de six mètre fait entièrement de sel.

Les productions de chaque Etat américain y étaient également présentées sur une carte de 2 hectares où chaque culture était indiquée selon son origine géographique.

Le thème du progrès

De nombreuses innovations furent présentées à l’Expo 1904 notamment dans les secteurs de l’automobile, de la technologie sans fil et de l’aéronautique, au sein des palais surnommés la Ville d’Ivoire du fait de leurs façades blanches. Les visiteurs y faisaient ainsi la queue pour envoyer des télégraphes sans fil à Chicago grâce à la tour de télégraphes De Forest.

En matière d’aéronautique, des compétitions avaient quant à elles lieu sur un site de 5 hectares impliquant montgolfières, cerfs-volants, avions, deltaplanes et dirigeables.

Legs

L’Expo 1904 accueillit 19 millions de visiteurs. La majorité des pavillons étant temporaires, seul le Palais des Arts Visuels demeure de nos jours. Reconverti en musée, le musée des Arts de St Louis, il demeure aujourd’hui. l’un des plus grands musées d’arts aux Etats Unis.