EXPO 1876 PHILADELPHIE

Catégorie
Exposition Universelle

Dates
10/05/1876 - 10/11/1876

Thème
Beaux-Arts, Industrie, Produits du sol et des mines.

Désignation Officielle
Centennial Exhibition of Arts, Manufactures and Products of the Soil and Mine

Superficie (ha)
115

Visiteurs
10 000 000

Participants (Pays)
35



Un objectif: présenter le potentiel de l'Amérique

En 1874, le Président des Etats-Unis Ulysses S. Grant avait déclaré, « l'Amérique ne doit pas prendre de retard dans sa progression sur la voie ouverte par les grandes puissances européennes. Elle doit montrer au monde entier quels progrès peut réaliser une nation en quelques années si chaque citoyen travaille assidûment pour la liberté, la prospérité et l'honneur". Cet appel fut soutenu par le Congrès, qui décida d'organiser une Expo Universelle à Philadelphie en 1876.

La création des pavillons thématiques

La première Exposition Universelle d'Amérique a été marquée par une nouveauté importante dans le monde des Expos. Cette nouveauté a été imaginée par l'architecte de l'Expo Hermann Josef Schwarzmann : pour la première fois, les objets exposés n’étaient pas regroupés dans un seul bâtiment central mais dans cinq pavillons thématiques: le Pavillon Principal, le Pavillon des Beaux-Arts, la Salle des Machines, le Palais de l'Horticulture et le Pavillon de l'Agriculture. À cela furent ajoutés plus de 200 pavillons des états, des pays étrangers et des entreprises privées.

Présenter la puissance industrielle des Etats-Unis

A l'Expo, les Etats-Unis se sont affirmés comme l’une des grandes puissances industrielles - plus d'un tiers du Pavillon Principal et plus de 80% de la Salle des Machines étaient occupés par les expositions du pays hôte. L'Exposition de Philadelphie s'est également distinguée par une large utilisation des transports ferroviaires sur le site.

Les innovations clés

Quelques nouveautés techniques, qui seront largement utilisées dans les décennies suivantes, furent présentées pour la première fois au grand public : le téléphone d’Alexander Graham Bell, le télégraphe de Thomas Alva Edison, la machine à écrire Remington et le ... Heinz Ketchup.

Les legs matériel de l'Expo

Le Pavillon des Beaux-Arts (l’actuel Memorial Hall) est le seul bâtiment de l’exposition qui existe encore aujourd'hui. Immédiatement après l'exposition, le Musée de Pennsylvanie a emménagé dans le Memorial Hall. Aujourd'hui, il abrite le Please Touch Museum - un musée pour enfants consacré à l'enseignement à travers des activités interactives.